Radicalisation : le sport amateur sous pression

Radicalisation : le sport amateur sous pression©Panoramic

6Medias, publié le dimanche 25 juin 2017 à 16h28

"Tous les auteurs d'attentat en France ont un point commun : le sport. Est-ce un simple lieu de passage puisqu'on en fait tous plus ou moins dans une vie ? Ou une pratique ciblée, avec un objectif utilitaire ? Amedy Coulibaly (l'auteur de l'attentat de l'Hyper Cacher, ndlr) pratiquait en tout cas la boxe thaï, Mohamed Merah (auteur des attentats de Montauban et Toulouse, ndlr), le foot..." Ce constat, rapporté par Le Parisien, est dressé par Médéric Chapitaux, ancien gendarme et aujourd'hui intervenant dans une formation destinée à sensibiliser les dirigeants sportifs amateurs au problème de la radicalisation religieuse dans le sport.



Ce programme a été lancé par la région Ile-de-France, qui souhaite mettre en place "un réseau d'alerte", afin d'identifier "par la veille, les tentatives de radicalisation", a expliqué à l'AFP Patrick Karam, vice-président du Conseil régional d'Ile-de-France, en charge des sports, de la jeunesse et de la vie associative. Il est la conséquence d'un rapport, publié il y a deux ans, du Service central du renseignement territorial au titre sans ambiguïté : "Le sport amateur vecteur de communautarisme et de radicalité".

A l'époque, le président de la Fédération française de judo avait déjà tiré la sonnette d'alarme, dans les colonnes du Parisien : "Les arts martiaux sont des refuges pour djihadistes. Des terroristes peuvent vouloir s'entraîner chez nous. D'ailleurs, on a déjà exclu des gens..."

L'objectif de ce programme est simple, permettre aux dirigeants et entraîneurs de savoir détecter des signes de radicalisation religieuse chez leurs pratiquants, afin d'être en mesure de les signaler aux autorités. Ces formations devraient bientôt être associées à une "Charte de la laïcité et des valeurs de la République", rapporte Ouest France. Signer cette charte sera une condition pour obtenir des subventions de la région.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
35 commentaires - Radicalisation : le sport amateur sous pression
  • A « tais » : Déjà pour commencer, vous confondez « musulman » et « arabe ». On peut être l’un sans être l’autre. Ensuite, vous parlez comme un politique, vous répondez à côté de la question. Répondez à la mienne : Comment reconnaissez-vous les « mauvais », AVANT ? Et puis je souhaite que vous ne soyez pas déçu un de ces jours avec vos « certitudes », et que vous ne soyez pas vous-même victime. « Repassez le ralenti » depuis 2001, et vous verrez que tous, je dis bien tous auraient pu « recevoir le bon Dieu sans confession » (proverbe français), avant de passer à l’acte.

  • il faut voir le comportement de ces équipes de banlieus et de quartiers soit disant difficiles à majorité magrébines qui font de la provocation en insultant les joueurs des autres équipes.
    Et s'ils perdent le départ du stade est très difficile avec des projectiles jetés sur les voitures des joueurs visiteurs.
    Et on nous accuse de raciste mais ce sont eux qui sont les plus racistes.
    certaines équipes refusent même d'aller jouer dans ces quartiers.
    La religion s'est leur problème mais leur comportement est vraiment intolérable et inadmissible

  • La réalité ? en France, il est interdit d'en parler... Le pays sombre doucement, mais sûrement. Et ce n'est pas avec macron que cela changera, bien au contraire.

  • ils imposent leur religion dans tous les compartiments de l'état, le public, l'armée, le privé, le sport.....

  • Bien évidemment, ils sont non seulement dans le monde associatif qu'il soit sportif ou autre, mais également parfaitement intégrés dans des lieux publics et administratifs, des endroits et entreprises sensibles etc....
    Ont a l'impression de découvrir les choses ! Mais c'est le résultat de la Politique de notre Pays depuis + de 30 ans !
    Tous les morts des derniers attentats sont à mettre au compteurs de nos politiciens et ce n'est que le début.
    Le pire est qu'en pénétrant nos cultures, ils nous imposent les leurs, dans certain sport, ils rendent obligatoire la viande allallllll.
    Mais il est trop tard.