Quel avenir pour les salles de sport ?

Quel avenir pour les salles de sport ?©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le vendredi 29 mai 2020 à 15h27

Durement touchées par la crise sanitaire, les salles de sport vont rouvrir le 2 juin, a annoncé le Premier ministre jeudi. Dans des conditions particulières, et avec des coachs qui ont dû s'adapter durant le confinement.



Lors de sa très attendue conférence de presse sur la deuxième phase de déconfinement, le Premier ministre Edouard Philippe a notamment annoncé jeudi que les gymnases et salles de sport pourront rouvrir en zone verte dès le 2 juin, et en zone orange à partir du 22 juin. Une nouvelle "formidable" pour le fitness, un sport qui compte plus de 6 millions de pratiquants en France, déclare Philippe Herbette, le président de Fitness Park Group, invité par Europe 1 vendredi. Et si Fitness Park compte 250 clubs en France, l'entreprise, comme l'ensemble des salles, a été très touchée par les conséquences de cette crise sanitaire, et sa santé "était vraiment en péril", confie encore le dirigeant.

Cours en direct sur les réseaux sociaux

Dans l'incapacité de recevoir leurs adhérents, les salles ont ainsi été contraintes de mettre de nombreux employés au chômage. Et les coachs ont dû faire preuve d'inventivité pour continuer tout de même à exercer. "On a commencé à faire des lives en vidéo sur les réseaux sociaux, raconte Charly, ancien basketteur professionnel et à la tête de la structure « Team Coach Brown ». Ça a bien pris, on a touché pas mal de gens et ça a attiré beaucoup de monde. Et on a poursuivi en donnant des cours dehors, avec 10 personnes maximum en comptant les coachs, pour que les gens puissent continuer à faire du sport."

"Ça va être très compliqué"

Entraîneur personnel du handballeur Dika Mem et du basketteur Moustapha Fall, « Coach Brown », qui officie également dans des réseaux de salles de fitness, craint toutefois que cela soit "très compliqué pour certaines petites salles, et même pour les gros groupes, qui ont été très touchés." Tous s'activent désormais pour cette réouverture, et s'organisent afin de faire respecter les règles sanitaires. "Nous avons des marquages au sol, des points avec du gel hydroalcoolique partout dans le club, un nettoyage renforcé. Et nous avons mis, sur toutes nos surfaces, un produit qui permet pratiquement d'imperméabiliser de tous les virus ou bactéries", confie encore le président de Fitness Park. Des conditions très particulières pour des salles forcées de s'adapter, et qui espèrent ne pas perdre trop d'abonnés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.