Quand un combattant UFC met KO un homme âgé

Quand un combattant UFC met KO un homme âgé©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le jeudi 09 juillet 2020 à 12h40

Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, on peut voir Mike Perry, combattant américain de l'UFC, mettre KO un homme beaucoup plus âgé à la sortie d'un restaurant texan. La police enquête sur l'incident.

Après Conor McGregor, au cœur d'une énième polémique après avoir frappé un homme beaucoup plus âgé que lui dans un bar de Dublin en avril 2019, un autre combattant de l'UFC a dérapé, en s'en prenant lui aussi à un senior mardi soir. D'après TMZ et ESPN, Mike Perry a eu une altercation dans un restaurant de Lubbock, au Texas, et une partie de la scène a été filmée et diffusée sur les réseaux sociaux


Alors qu'on lui demandait de quitter l'établissement, celui qui affiche un bilan de 14 victoires et 6 défaites en MMA (7-6 UFC) a asséné un violent coup de poing à un homme d'un âge certain, qu'il a mis KO. Selon TMZ, l'homme en question s'est ensuite cogné la tête sur le trottoir en tombant et a dû être transporté à l'hôpital. Interrogé ensuite par la police, il aurait dit qu'il avait des soucis de mémoire, et qu'il ne se souvenait pas avoir été frappé, ni de la suite. 

Des insultes racistes

Dans la vidéo, on peut entendre Perry (28 ans) proférer des insultes racistes et se plaindre d'avoir été touché par un autre client lorsqu'il se trouvait à l'intérieur du restaurant, ce qui aurait déclenché sa colère. Il s'est ensuite assis à l'extérieur de l'établissement, qu'il aurait quitté sans payer, mettant au défi les témoins de la scène d'appeler les forces de l'ordre. Des policiers qui ont fini par arriver sur les lieux, et qui ont ouvert une enquête sur cet incident. 

Perry, qui évolue chez les mi-moyens et a remporté son dernier combat, fin juin contre Mickey Gall, sans entraîneur et avec sa nouvelle petite amie dans son coin au bord de l'octogone, a déjà eu affaire plusieurs fois à la justice, et avait notamment passé six mois dans une prison de Floride, après avoir de nouveau fauté alors qu'il était en liberté conditionnelle pour son implication dans une affaire de cambriolage en 2014.  

Vos réactions doivent respecter nos CGU.