Quand les footballeurs de l'équipe de France rendent visite à Djokovic

Quand les footballeurs de l'équipe de France rendent visite à Djokovic©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le jeudi 24 mai 2018 à 09h18

A deux jours de leur match amical face à la Suisse, les joueurs de l'équipe de France Espoirs de football, réunis actuellement à Clairefontaine, ont fait un petit crochet par Roland-Garros pour assister aux premières loges à l'entraînement du champion de tennis Novak Djokovic.

Une vingtaine de jeunes en bleu marine massés dans l'une des tribunes de Roland-Garros. Les étudiants de Polytechnique ? Pas du tout. Si certains de ces spectateurs d'un jour avaient bien revêtu un couvre-chef comme les pensionnaires de la célèbre école (sauf qu'il était question de casquettes, dont certaines à l'envers), il, s'agissait en réalité des joueurs de l'équipe de France Espoirs. A deux jours de l'un des deux matchs de préparation de ce rassemblement des Bleuets, en Suisse (vendredi à 18h45 à Bienne), le sélectionneur français Sylvain Ripoll avait concocté à ses (jeunes) hommes une sortie Porte d'Auteuil, mercredi, troisième jour des qualifications.



La plupart des champions se trouvant déjà sur place pour répéter leurs gammes sur la terre battue parisienne, Houssem Aouar (Lyon), Maxime Lopez (Marseille), Christopher Nkunku (PSG) et leurs coéquipiers, accompagnés de leur coach, du staff et des membres de l'encadrement, ont pu ainsi assister aux premières loges à l'entraînement de l'ancien numéro 1 mondial Novak Djokovic. Une séance dont certains joueurs n'ont pas perdu une miette. D'autres, moins concentrés, ont préféré rester plongés dans leur téléphone, probablement pour faire profiter leurs proches sur les réseaux sociaux de leur passage dans ce haut-lieu de la petite balle jaune. Lopez, lui, a beaucoup ri avec son voisin. Mais c'était aussi l'objet de ce crochet tennistique par la Capitale : la détente. Actuellement en tête de leur groupe de qualification à l'Euro Espoirs 2019, les Bleuets ont tout gagné jusqu'à maintenant (sept matchs).



Vos réactions doivent respecter nos CGU.