Poursuite de Tyumen (F) : Makarainen s'impose de justesse devant Bescond

Poursuite de Tyumen (F) : Makarainen s'impose de justesse devant Bescond©Media365

Marie Mahé, publié le samedi 24 mars 2018 à 15h42

Ce samedi, la Finlandaise Kaisa Makarainen s'est imposée sur la poursuite de Tyumen, juste devant la Française Anaïs Bescond. L'Allemande Laura Dahlmeier complète le podium.

Elle est allé le chercher. Ce samedi, Anaïs Bescond, quatrième du sprint vendredi, a signé son premier podium individuel en Coupe du monde de biathlon féminin dans cette saison 2017-18, en terminant deuxième de la poursuite de Tyumen, dernière étape de la Coupe du monde, derrière Kaisa Makarainen (35 ans), vainqueur en 30’52’’7 et 2 fautes au tir. La Finlandaise signe là sa deuxième victoire de la saison, sa 23eme en tout. Il s'en est fallu, pourtant, de peu pour que la Française, triple médaillée aux Jeux Olympiques d'hiver 2018 de Pyeongchang (l'or en relais mixte et le bronze en relais et en poursuite), ne s'impose au finish, puisqu'elle est venue mourir à seulement deux dixièmes de la lauréate du jour. Lors de sa course, la native d'Aunay-sur-Odon a signé un 19/20 au tir, rivalisé avec les meilleures de la discipline et a même disputé le sprint final avec Makarainen. Il ne lui a donc manqué que quelques mètres.

Kuzmina est la grande perdante du jour

L'Allemande Laura Dahlmeier (+17’’5, 1 faute au tir), tenante de la Coupe du monde et double championne olympique, complète le podium. Sixième, Anastasiya Kuzmina (+59’’9, 4 fautes au tir), dans sa ville natale, remporte le petit globe de la spécialité, après en avoir fait de même pour le sprint vendredi. Toutefois, la Slovaque, sœur du Russe Anton Shipulin, perd sa place de leader au classement général de la Coupe du monde de biathlon féminin, au profit de la Finlandaise Kaisa Makarainen, déjà lauréate en 2011 et 2014. Les deux jeunes femmes ne sont séparées que par cinq petits points. Ce dimanche, les biathlètes se retrouveront pour la dernière course individuelle de la saison 2017-18, avec la mass start.

BIATHLON - COUPE DU MONDE (F) / POURSUITE DE TYUMEN

Classement final - Samedi 24 mars 2018

1- Kaisa Makarainen (FIN) en 30’52’’7 (2 fautes)

2- Anaïs Bescond (FRA) à 0’’2 (1)

3- Laura Dahlmeier (ALL) à 17’’5 (1)

4- Darya Domracheva (BLR) à 35’’1 (3)

5- Karolin Horchler (ALL) à 46’’8 (1)

6- Anastasiya Kuzmina (SLQ) à 59’’9 (4)

7- Daria Virolainen (RUS) à 1'05’’6 (2)

8- Lisa Vittozzi (ITA) à 1'07’’9 (3)

9- Irina Uslugina (RUS) à 1'09’’5 (0)

10- Franziska Preuss (ALL) à 1'10’’8 (2)

...

19- Anaïs Chevalier (FRA) à 2’08’’5 (4)

30- Célia Aymonier (FRA) à 3’13’’2 (7)

31- Julia Simon (FRA) à 3'13’’4 (4)

36- Chloé Chevalier (FRA) à 3'20’’5 (3)

...

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - Poursuite de Tyumen (F) : Makarainen s'impose de justesse devant Bescond
  • Il s'en est fallu de peu que "Nanas" Bescond ne ramène la victoire au terme d'une belle course. Bravo à elle.

  • Si on considère que les biathlètes doivent retrancher les deux plus mauvaises perfs de la saison, c'est toujours Kuzmina qui est en tête!
    En effet, elle ne doit retirer que 5 points à son total, contre 16 à Makarainen, ce qui donne Kuzmina 794-5=789 et Makarainen 800-16=784.
    Ce sera serré quoi qu'il arrive!

  • Il faut espérer que les futurs journalistes qui sortiront de la nouvelle école connaîtrons mieux le vocabulaire français. Ici, dans cet article il n'y a qu'un verbe connu : SIGNER. On gagne ou on remporte une victoire, on ne la signe pas ! Où est la feuille d'émargement ?

  • Il faut espérer que les futurs journalistes qui sortiront de la nouvelle école connaîtrons mieux le vocabulaire français. Ici, dans cet article il n'y a qu'un verbe connu : SIGNER. On gagne ou on remporte une victoire, on ne la signe pas ! Où est la feuille d'émargement ?

  • Anaïs Bescond excellente en cette fin de saison.Bravo championne !K. Makarainen c'était du solide sur cette épreuve!