Poursuite d'Antholz (H) : Boe en remet une couche, Fourcade encore deuxième

Poursuite d'Antholz (H) : Boe en remet une couche, Fourcade encore deuxième©Media365

Aurélien CANOT, publié le samedi 20 janvier 2018 à 16h09

On prend les mêmes et on recommence. Comme vendredi sur le sprint, Johannes Boe a pris le dessus sur Martin Fourcade, samedi après-midi lors de la poursuite 12,5 km d'Antholz-Anterselva (Italie), ultime rendez-vous de la Coupe du Monde avant les Jeux Olympiques d'hiver 2018 de Pyeongchang.

Mais si Fourcade, deuxième à seulement treize secondes de son immense rival, n'avait pas à rougir de sa performance de la veille, Boe, qui reste sur trois succès de rang en individuel, a écrasé cette fois toute la concurrence, Fourcade inclus, sur cette poursuite qui a sacré le meilleur biathlète du week-end. Sur un nuage, en ski comme au tir (20 sur 20) le Norvégien relègue ainsi au final le champion français à plus d'une minute. Assuré très tôt de la victoire, le cadet des frères Boe a même, ô sacrilège, pris le temps de s'arrêter complètement à quelques mètres de l'arrivée pour récupérer un drapeau de son pays et passer la ligne avec. Symbole d'un J.Boe seul au monde samedi, mais toujours deuxième toutefois au classement général de la Coupe du Monde, 32 points derrière le héros de la manche précédente, à Ruhpolding, où le sextuple tenant du gros globe de cristal avait, au même titre que son concurrent numéro 1 ce week-end en Italie, joué les épouvantails. Mais sur cette poursuite, « Martinator » a rapidement compris qu'il ne pourrait rien faire face au Norvégien. Auteur d'une faute dès le premier tir, couché, le Pyrénéen, déjà distancé, a alors uniquement lutté pour la deuxième place, tandis que Boe survolait la course loin devant et seul au monde, s'envolant vers un succès qui lui était promis.« Ça a sans doute été la plus belle course de sa carrière », avouait Fourcade, deuxième avec un 19 sur 20 au tir, mais qui a su résister jusqu'à la fin au Russe Anton Shipulin, auteur lui aussi d'une erreur au tir. « Il fallait qu'il fasse des erreurs et il réalise la course parfaite, donc pas de regrets : je suis le meilleur des autres », ajoutait au micro de la Chaîne L'Equipe le leader du classement général de la Coupe du Monde, malgré tout content de lui. Et à ceux qui pourraient penser qu'il a pris un coup sur la tête avec ces deux échecs en deux jours, et ce à trois semaines des JO, Fourcade rappelle qu'après Ruhpolding, c'est lui et non Johannes Boe dont tous les experts faisaient le grand favori pour Pyeongchang. « Il est clairement imbattable sur la course d'aujourd'hui. Après la semaine dernière, la dynamique était clairement inversée, il a montré qu'il était le plus rapide sur le ski et qu'en tirant bien, il était favori de ces Jeux, mais j'ai montré aussi que je savais répondre présent. Si je me fais battre par un mec meilleur que moi, j'aurai juste à lui dire bravo, mais on n'en est pas là pour l'instant. Et la dynamite peut être différente. Je suis un peu frustré de me faire battre, mais très heureux de ce que je réussis à mettre en place. » Résultat : une deuxième place derrière son dauphin au général, certes, mais surtout un 14eme podium consécutif pour Fourcade en Coupe du Monde. Pour quelqu'un qui est connu pour ne jamais briller sur la neige d'Antholz, ça a tout de même de la gueule. Même si Boe était bien le plus fort sur cette dernière manche avant les Jeux.BIATHLON / COUPE DU MONDE (H)Poursuite d'Antholz-Anterselva (Italie) - Samedi 20 janvier 20181- Johannes Thingnes Boe (NOR), en 31'14''4 (aucune faute)2- Martin Fourcade (FRA) à 1'00''5 (1)3- Anton Shipulin (RUS) à 1'18''4 (1)4- Arnd Peiffer (ALL) à 1'47''5 (1)5- Emil Hegle Svendsen (NOR), à 1'57''1 (0)6- Emilien Jacquelin (FRA) à 2'00''8 (2)7- Simon Eder (ITA), à 2'03''8 (1)8- Simon Desthieux (FRA), 2'22''9 (2)9- Lars Helge Birkeland (NOR) à 1'07''8 (3)10- Julian Eberhard (AUT) à 1'21''7 (3)...13- Quentin Fillon Maillet (FRA) à 2'45''9 (2)19- Antonin Guigonnat (FRA) à 2'51''8 (3)25- Simon Fourcade (FRA) à 3'18''9 (1)

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU