Pokljuka : Fourcade débute par une victoire !

Pokljuka : Fourcade débute par une victoire !©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 06 décembre 2018 à 11h59

Martin Fourcade donne le ton. Vainqueur dimanche dernier du relais avec les Bleus, le patron du biathlon mondial a redémarré très fort en individuel également en remportant ce jeudi le 20 km de Pokljuka (Slovénie), première course de la saison.

Un départ de champion de la part du Français. Le pire, c'est qu'il est encore loin d'être prêt au niveau du ski. En revanche, sur le plan du tir, c'est déjà la perfection incarnée, avec un nouveau 20 sur 20 au tir en dépit de conditions très difficiles, avec notamment ce brouillard qui avait contraint l'IBU à reporter l'épreuve, prévue initialement mercredi, à ce jeudi. Un changement de planning qui n'a pas perturbé Fourcade, même s'il ne s'impose que d'un souffle (4"2) à l'arrivée face à l'un des autres tireurs à 20 sur 20 du jour l'Allemand Johannes Kühn, l'Autrichien Simon Eder complétant le podium, là aussi sans la moindre pénalité. Le Catalan s'était pourtant compliqué très sérieusement la tâche avant même le départ de cet individuel en choisissant de partir dans les derniers. Le hic, c'est que les conditions météorologiques imaginées par le staff de Fourcade n'étaient pas les bonnes lorsque ce dernier s'est élancé à 10h58 (le départ avait été donné à 10h15), avec le dossard... 87.

Quand Fourcade se tire une balle dans le pied


« C'était un très mauvais choix de partir derrière, avouait après-coup celui qui aurait pu payer très cher ce pari hasardeux. On attendait de la neige, ça a été de la pluie verglaçante donc on savait qu'on avait fait un très mauvais choix. » A l'arrivée, le plaisir n'était donc que plus grand encore pour le septuple vainqueur du classement général de la Coupe du Monde. « Je super heureux d'avoir réussi à tirer à 20 (sic), c'était pour moi la clé. C'est une grande satisfaction d'avoir réussi à conserver ce dossard jaune, c'est une grande fierté car la première est toujours difficile. J'ai eu la malchance de tirer la fin du groupe 3. La différence était énorme sur la piste entre mon premier et mon dernier tir, c'était une belle fierté d'arriver à tirer à 20 malgré ça. » Fourcade, conscient qu'il ferait une grande partie du chemin en se focalisant sur ses tirs plutôt que sur son ski (« Avec un bon 20 sur 20, ça peut se jouer », avait glissé Fourcade à Guigonnat), a une fois de plus fait parler son mental sur cette neige ramollie par le brouillard et qui s'est détériorée au fil des minutes. Prenant tout son temps sur les pas de tir, s'attachant à conserver une concentration maximale derrière sa carabine, le Pyrénéen a fait preuve d'une toute aussi grande force de caractère au moment de fournir son effort dans le dernier tour alors qu'il avait perdu neuf secondes en un rien de temps par rapport à Kühn.

Guigonnat dans le Top 10


Une réaction qui lui a permis de reprendre du temps et d'aller chercher cette première victoire de la saison. La 71eme en carrière pour celui qui avait aligné 20 podiums en 20 courses la saison dernière avant l'ultime rendez-vous du calendrier, fatal à sa belle dynamique. Fait pour lui, le dossard jaune retrouve son propriétaire préféré, tandis que Fourcade peut redémarrer une série. Une belle journée pour le quintuple médaillé d'or aux Jeux mais aussi pour son compatriote Antonin Guigonnat. Auteur d'une superbe performance en ski, même si le meilleur dans ce domaine a encore été et de loin Johannes Boe, qui aurait mis trois minutes à Fourcade sans ses trois fautes au tir, le Haut-Savoyard termine huitième à 1'13" de son leader malgré une minute de pénalité. « J'ai tout donné sur le ski, j'ai été régulier, j'ai bien fini et j'ai fait un tour correct », savourait Guigonnat, un temps septième du classement provisoire. Les autres Français (Desthieux, 22eme, Jacquelin, 28eme, Fillon-Maillet, 32eme, Claude, 76eme) ne peuvent pas en dire autant.

BIATHLON - COUPE DU MONDE
Pokljuka - individuel 20km hommes - Jeudi 6 décembre 2018
1- Martin Fourcade (FRA), en 47'09"2 (0 faute)
2- Johannes Kühn (ALL), à 4"2 (0)
3- Simon Eder (AUT), à 19"7 (0)
4- Jakov Fak (SLO), à 34"4 (1)
5- Simon Schempp (ALL), à 38"6 (1)
6- Sergey Semenov (RUS), à 45" (0)
7- Johannes Boe (NOR), à 1'11"9 (3)
8- Antonin Guigonnat (FRA), à 1'13"5 (1)
9- Sebastian Samuelsson (SUE), à 1'18"5 (2)
10- Lars Helge Birkeland (NOR), à 1'22" (1)
...
22- Simon Desthieux (FRA), à 2'29" (3)
28- Émilien Jacquelin (FRA), à 2'52"3 (2)
32- Quentin Fillon-Maillet (FRA), à 3'04"8 (3)
76- Fabien Claude (FRA), à 5'51"9 (6)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.