Pas de masque dans les salles de sport ?

Pas de masque dans les salles de sport ?©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le jeudi 16 juillet 2020 à 10h52

Alors que le port du masque dans les lieux publics clos sera finalement obligatoire en France dès la semaine prochaine, les salles de sport s'inquiètent. Mais au ministère des Sports, on rassure, en rappelant que c'est "incompatible avec une activité sportive intense".


L'inquiétude grandit dans les salles de sport depuis l'annonce, mardi, par Emmanuel Macron de rendre obligatoire le port du masque dans les lieux publics clos à partir du 1er août. Le secteur a été particulièrement touché par la crise sanitaire, et on craint que cette mesure, qui entrera finalement en vigueur dès la semaine prochaine, comme l'a dévoilé le nouveau premier Ministre Jean Castex devant le Sénat jeudi, ne fasse fuir les clients. "C'est une contrainte de plus, on se demande si les gens vont venir se réinscrire en septembre dans ces conditions. S'ils sont obligés de porter le masque pendant leur séance, ça va être compliqué", confie à France Bleu Franck Renault, co-gérant de la salle R-Fit de Martinvast (Manche). "Quand on fait une séance avec un masque où c'est à fond, on perd en capacité, confirme Jérémy Milon, le gérant de Curves, à Saint-Lô. On est vite dans le rouge, dès qu'on l'enlève, on respire de nouveau". 

Flou autour du "lieu public clos" 

Depuis le déconfinement du 11 mai, le port du masque n'est obligatoire que dans les transports en commun et la notion de "lieu public clos" reste particulièrement flou. "Il va y avoir un travail assez rapide de définition pour savoir de quels lieux publics on parle, comment l'obligation s'applique, a déclaré Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, sur BFMTV. Ce qu'il faut comprendre, dans les mots du président, c'est qu'il ne faut pas attendre le 1er août pour porter un masque dans les lieux publics". En attendant la publication du décret à ce sujet, et son entrée en vigueur dans quelques jours plutôt que début août, les services de Roxana Maracineanu, désormais ministre déléguée aux Sports depuis le remaniement, ont voulu se montrer rassurants dans un entretien avec Le Parisien. "Dans tous les décrets pris dans le cadre de la crise pandémique de Covid-19, le port du masque a toujours été jugé comme incompatible avec une activité sportive intense. Cela ne changera pas", indiquent-ils ainsi. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.