Paris 2024 : Treize athlètes invités à l'Elysée mercredi soir

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 28 février 2024 à 20h14

On ne laisse surtout pas retomber la pression du côté du président de la République.

Emmanuel Macron enchaîne. Après le grand dîner d'Etat mardi à l'Elysée avec l'émir du Qatar, où Kylian Mbappé mais aussi Vincent Labrune et Philippe Diallo étaient invités (les présidents respectifs de la LFP et de la FFF), d'autres sportifs sont conviés mercredi soir chez le chef de l'Etat pour "un dîner informel et convivial" afin de maintenir la dynamique vers Paris 2024. Les treize élus sont, dans l'ordre alphabétique, Romain Cannone (escrime), Titouan Castryck (canoë-kayak), Coline Devillard (gymnastique), Romane Dicko (judo), Laëtitia Guapo (basket), Alexis Hanquinquant (para-triathlon), Walide Khyar (judo), Alexandre Léauté (para-cyclisme), Emma Lunatti (aviron), Yanis Meziane (athlétisme), Estelle Mossely (boxe), Valentin Prades (pentathlon) et Mélina Robert-Michon (athlétisme).

"Le chef de l'Etat souhaite témoigner de son soutien et celui de tout le pays"

Un panel choisi en fonction des disponibilités des uns et des autres, il ne faut donc pas y voir de message particulier si ce n'est celui de représenter un maximum de disciplines, mais aussi de générations puisque Robert-Michon vise ses septièmes Jeux à 44 ans tandis que le petit prodige Castryck n'a que 19 ans.

"Le chef de l'Etat souhaite ainsi témoigner de son soutien et de celui de tout le pays à notre équipe de France unie, pouvoir appréhender leur état d'esprit et leur quotidien à moins de cinq mois de l'ouverture de Paris 2024, mais aussi pouvoir débattre avec eux des politiques publiques sportives et de la place du sport dans notre pays. Les sportifs invités, dont le calendrier de préparation et de compétition permettait la présence, représentent la diversité des disciplines olympiques et paralympiques, mais aussi des parcours socioprofessionnels de nos sportifs qui ambitionnent tous de porter haut les couleurs de l'équipe de France unie lors de Paris 2024."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.