Paradise Papers : Les pratiques de Nike dévoilées

Paradise Papers : Les pratiques de Nike dévoilées©Media365

Lucas Bertolotto, publié le mardi 07 novembre 2017 à 07h04

La firme américaine Nike aurait mis en place des montages financiers qui favorisent l'évasion fiscale selon les Paradise Papers.

La nouvelle enquête internationale sur les paradis fiscaux Paradise Papers a démontré les pratiques de l'équipementier Nike. Avec deux structures en Europe pour récupérer les bénéfices engrangés par ses ventes, Nike aurait payé moins que les 25% d'impôt que doit régler chaque entreprise européenne. En effet, comme l'ont révélé Le Monde et France Info, ces deux structures nommées Nike European Netherlands BV et Nike Retail BV, étaient basées aux Pays-Bas. De plus Nike aurait baissé artificiellement ses profits en faisant payer aux filiales dans les pays d'Europe un droit d'exploitation à la maison-mère. Ce qui offrait à l'équipementier le droit d'utiliser sa marque et d'empocher un milliard d'euros de bénéfice en plus avant de les envoyer aux Bermudes où la société n'était pas taxée. D'après les Paradise Papers, Nike aurait créé une nouvelle société (Nike Innovate CV) pour doubler le fisc américain ainsi que le néerlandais pour ne payer aucun impôt. « On respecte pleinement la réglementation fiscale en veillant rigoureusement à ce que nos impôts soient pleinement en conformité avec la gestion de notre entreprise et nos investissements » a annoncé l'équipementier à France Info.

 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Paradise Papers : Les pratiques de Nike dévoilées