Omnisports : Le CNOSF appelle à revoir les mesures sanitaires pour les clubs de sport

Omnisports : Le CNOSF appelle à revoir les mesures sanitaires pour les clubs de sport©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le mercredi 22 septembre 2021 à 16h55

Alors que le gouvernement a confirmé certains assouplissements des mesures sanitaires à l'école, le CNOSF a alerté les autorités afin de demander une modification des règles imposées aux clubs de sport.



Le CNOSF sort de sa réserve. Alors que la situation sanitaire dans de nombreux départements est satisfaisante, le gouvernement a pris ce mercredi en Conseil de Défense certaines décisions. A compter du 4 octobre prochain, l'obligation du port du masque à l'école primaire sera levée dans les départements où le taux d'incidence est inférieur à 50 cas pour 100 000 habitants. A cela s'ajoute la levée des jauges imposée aux établissements recevant du public dans ces mêmes territoires. Mais aucune décision n'a été prise pour la levée, ou tout du moins l'assouplissement, du passe sanitaire. Or, une telle mesure était appelée de ses vœux par le Comité National Olympique et Sportif Français. En effet, dans un communiqué, l'instance considère qu'imposer le passe sanitaire pour les adhérents adultes des clubs, tant en intérieur qu'en extérieur, est un frein à la pratique sportive.

Le gouvernement n'a pas suivi les demandes du CNOSF

Une telle demande qui intervient alors que le CNOSF souhaite « lancer une dynamique pour faire de notre pays une nation sportive à moins de trois ans des Jeux Olympiques et Paralympiques en France en 2024 ». Le comité présidé par Brigitte Henriques a également demandé aux autorités la possibilité de retarder d'un mois l'extension aux mineurs l'obligation de présenter un passe sanitaire afin de participer aux activités sportives, actuellement prévue pour le 30 septembre prochain. Pour le CNOSF, un tel décalage faciliterait « la mise en place du dispositif 'Pass'Sport' destiné à faciliter l'inscription des mineurs en club ». De plus, le conseil a demandé au gouvernement une révision des modalités d'application de l'obligation de présenter un passe sanitaire concernant les sports de plein air afin de permettre aux personnes n'ayant pas eu recours à la vaccination de prendre part aux entraînements sans devoir présenter le résultat d'un test de dépistage. Des demandes qui, visiblement, restent lettre morte à l'heure actuelle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.