Ominsports : La Chine annule les grands événements de 2020

Ominsports : La Chine annule les grands événements de 2020©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 09 juillet 2020 à 17h02

La Chine a annoncé qu'aucun événement sportif international ne se déroulera sur son territoire en 2020, hormis les compétitions préparatoires aux Jeux Olympiques d'hiver 2022 de Pékin.

On se rapproche d'un annulation pour le Grand Prix de Chine de Formule 1, le Masters 1000 de Shanghaï en encore le Masters WTA de Shenzhen ! En effet, la Chine a annoncé ce jeudi qu'elle annulait tous les événements sportifs internationaux sur son territoire jusqu'à la fin de l'année 2020, sauf les compétitions préparatoires aux Jeux Olympiques d'hiver 2022 de Pékin. Même si la liste des événements annulés n'a pas encore été dévoilée, on peut imaginer que le Grand Prix de Chine de Formule 1, prévu en avril et reporté dès le mois de février, n'aura pas lieu cette année. Le tennis va également être impacté. En effet, alors la saison sur terre battue doit se terminer à Roland-Garros mi-octobre, les joueurs et joueuses auraient ensuite dû migrer vers l'Asie. Les tournois ATP de Chengdu (ATP 250), Zhuhai (ATP 250), Pékin (ATP 500) et Shanghaï (Masters 1000) devraient donc passer à la trappe, tout comme les gros tournois WTA de Pékin, Wuhan et Zhengzhou, les tournois un peu moins importants de Nanchang et Guangzhou, le Masters de Shenzhen et le Masters bis de Zhuhai.

Le cyclisme, le golf, le badminton et l'escalade impactés aussi

Les championnats d'Asie d'escalade de Xiamen et le Masters de badminton de Guangzhou devraient également être annulés, tout comme le Tour de Guangxi, qui devait clôturer la saison World Tour cycliste, et les gros tournois de golf HSBC Champions, World Golf Championship et LPGA Shanghai. Pays d'où est partie la pandémie de coronavirus (notamment dans la ville de Wuhan) fin 2019, la Chine l'a globalement bien maîtrisée depuis, avec sept nouveaux cas et aucun décès lors de la journée de mercredi, par exemple. Mais le pays ne souhaite pas prendre de risques. A voir si d'autres Etats prendront la même décision d'ici la fin de l'année...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.