NFL : Drew Brees très critiqué, LeBron James remonté

NFL : Drew Brees très critiqué, LeBron James remonté©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le jeudi 04 juin 2020 à 11h37

Le quarterback des Saints est la cible de nombreuses critiques, en NFL mais aussi en NBA, après ses déclarations sur ceux qui voudraient protester contre les violences policières en mettant un genou à terre, comme Colin Kaepernick.



Une déclaration qui ne passe pas. Interrogé par Yahoo sur les protestations qui pourraient avoir lieu en NFL suite au décès de George Floyd suite à son interpellation par la police de Minneapolis, et notamment sur les joueurs qui, à l'image de Colin Kaepernick en 2016, seraient tentés de mettre le genou à terre pendant l'hymne américain pour dénoncer les violences policières, Drew Brees a de nouveau manifesté son opposition à cette méthode de contestation.

"Je ne pourrais jamais être d'accord avec quiconque manquant de respect au drapeau des Etats-Unis ou à notre pays", a expliqué le quarterback des Saints, citant ses deux grands-pères ayant combattu durant la deuxième guerre mondiale. Une déclaration qui lui a valu de nombreuses critiques, jusqu'au sein de sa propre franchise. "On s'en fiche que tu ne sois pas d'accord ou que quiconque ne soit pas d'accord à ce sujet", a notamment lancé le receveur Michael Thomas, coéquipier de Brees à la Nouvelle-Orléans, déplorant sa "méconnaissance" du sujet.
"Tu ne comprends toujours pas pourquoi Kaepernick a mis un genou à terre ?"
"Tu essaies d'éviter cette conversation inconfortable sur la brutalité et l'égalité en évoquant l'armée, et ça fait partie du problème", a dénoncé Richard Sherman, le cornerback des 49ers. Mais Brees n'a pas uniquement choqué en NFL. En NBA aussi, à l'image de LeBron James. "Tu ne comprends toujours pas pourquoi Kaepernick a mis un genou à terre ? Ça n'a absolument rien à voir avec un manque de respect envers les Etats-Unis et nos soldats, hommes et femmes, qui combattent pour la liberté de notre pays", écrit la star des Lakers, dont le beau-père est un ancien soldat. "Et il n'a jamais trouvé que la protestation pacifique de « Kap » était offensante. Parce que lui comme moi sait différencier le bien du mal."


Brees, l'un des meilleurs passeurs de l'histoire de la NFL, qui a même été insulté lors d'une manifestation à la Nouvelle-Orléans, où il est pourtant considéré comme un héros, a tout de même trouvé quelques soutiens, notamment sur la chaîne conservatrice Fox News. La controversée Laura Ingraham, qui avait ordonné à LeBron James de "se taire et de dribbler" lorsqu'il avait tancé le président américain Donald Trump en 2018, a ainsi qualifié ceux qui critiquent le joueur des Saints d'adopter "une conduite totalitaire. C'est du Stalinisme !", s'est-elle ainsi emportée...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.