Municipales : Gautier, Audard, Govou, Gomis et Richardson ont triomphé, Leboeuf et Cucherat battus

Municipales : Gautier, Audard, Govou, Gomis et Richardson ont triomphé, Leboeuf et Cucherat battus©Media365

Emmanuel LANGELLIER : publié le lundi 29 juin 2020 à 11h21

Plusieurs personnalités issues du monde du sport étaient engagées au second tour des élections municipales. Les résultats sont tombés dimanche soir. Bilan des heureux élus et des battus.

Les résultats sont tombés dimanche soir. Ils étaient plusieurs issus du monde sportif à briguer une mairie ou une place lors des élections municipales dont le deuxième tour se déroulait dimanche dans l'Hexagone. Certains ont accédé à leurs vœux, d'autres ont échoué. Tandis que par exemple Vikash Dhorasoo avait été dominé dès le premier tour, Anthony Gautier fait partie des heureux élus. L'arbitre international de football est devenu le nouveau maire de Bailleul, commune du Nord de près de 15 000 habitants.

Gautier haut la main


Gautier, conseiller municipal de Lille de 2014 à 2020, a remporté haut la main le deuxième tour en recueillant 50,3% des suffrages exprimés. En tête de la liste « Bailleuloises, Bailleulois », l'arbitre a devancé Marc Deneuche (27,28%), candidat divers centre, et Joël Decat, candidat écologiste. L'ancien gardien de but Fabien Audard (238 rencontres de Ligue 1 au compteur) a lui aussi eu le sourire, dimanche soir. Il est devenu conseiller municipal de la ville de Lorient. Placé en 21eme position sur la liste « Unissons Lorient », Audard a vu Fabrice Loher remporter la mairie de la ville bretonne de 57 000 habitants.

L'ancien milieu offensif international Sidney Govou fait également partie du clan des vainqueurs. L'ex-joueur de Lyon, 18eme sur la liste de la nouvelle maire Marie-Hélène Mathieu, va rallier le conseil municipal de Saint-Didier-au-Mont-d'Or, commune de la métropole lyonnaise. Même sort pour Johanne Gomis. A l'issue d'un sacré suspense, l'ancienne basketteuse a vu Martine Aubry l'emporter d'une courte tête à Lille. En 9eme place sur la liste « Lille en commun » de la fille de Jacques Delors, qui est donc réélue maire de la cité nordiste, Gomis fait partie des 43 élus.

Moins de réussite pour Cucherat, Ponchel et Leboeuf

L'ancien meilleur joueur de handball du monde a également achevé le week-end par une excellente nouvelle. Jackson Richardson, élément redoutable sur les terrains dans les années 1990, a été élu dans le 4eme arrondissement de Marseille (il était en 3eme position sur la liste LR de Bruno Gilles qui a eu 28,88% des voix). A Paris, Pierre Rabadan, l'ancien rugbyman qui se plaçait en 4eme position sur la liste Union de la Gauche (Anne Hidalgo) menée par Carine Petit dans le 14eme arrondissement de la Capitale, a également été élu.


Si ces divers noms ont connu le succès, d'autres ont échoué dimanche soir. Yann Cucherat a notamment déchanté. L'ancien gymnaste médaillé d'argent et de bronze aux Mondiaux 2005, qui avait pris part à quatre éditions des Jeux Olympiques, a fait partie des victimes de la vague verte qui a déferlé sur la France. Troisième au premier tour, celui qui a été investi par le parti du Président de la République (LREM) a fini deuxième avec 30,8 des suffrages exprimés. Malgré une alliance avec Les Républicains, Cucherat a terminé loin derrière Grégory Doucet (52,4%), candidat écologiste et nouveau maire de Lyon.

Tête de liste à Sannois (Val d'Oise), Nicolas Ponchel a également été battu. Déjà deuxième après le premier tour, le champion du monde de kickboxing a encore subi la loi du maire sortant, Bernard Jamet (40,13% contre 47,81%). Franck Leboeuf n'est également pas allé au bout de son entreprise idéale. Le champion du monde 1998, qui avait notamment muselé Ronaldo en finale au Stade de France, était en 11eme position sur la liste « Avec vous pour Suresnes » dans la commune du 92 mais son candidat, Yohann Corvis, s'est incliné derrière le nouveau maire Guillaume Boudy (Union de la droite) et Xavier Iacovelli (LREM).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.