Movistar : Quintana va retenter sa chance sur le Tour de France

Movistar : Quintana va retenter sa chance sur le Tour de France©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 17 septembre 2018 à 17h10

Respectivement cinquième et huitième du Tour d'Espagne qui s'est achevé dimanche, Nairo Quintana et Alejandro Valverde ont déjà une idée de leur programme de la saison prochaine : le Colombien participera au Tour de France et l'Espagnol au Giro et à la Vuelta.

Alors qu'il fêtera ses 29 ans en février prochain, Nairo Quintana rêve toujours du triplé, à savoir remporter le Tour de France, après avoir déjà gagné le Giro en 2014 et la Vuelta en 2016. Le Colombien, qui est monté trois fois sur le podium des Champs-Elysées lors de ses trois premières participations, est un peu à la peine depuis : 12eme l'an passé et 10 cette année. S'il avait l'excuse d'avoir terminé deuxième du Giro en 2017 et donc d'être arrivé un peu émoussé sur les routes de France, le coureur de la Movistar était en revanche frais cette année, mais cela n'a pas suffi à inquiéter Geraint Thomas, loin de là.

Valverde ne compte pas arrêter sa carrière


Ce lundi, après une Vuelta de nouveau décevante (8eme à près de sept minutes de Simon Yates), Nairo Quintana a annoncé dans les colonnes de Marca qu'il participerait à son sixième Tour de France l'an prochain. « C'est certain, je serai sur le Tour. Maintenant, il faudra voir avec qui, on va en parler à la fin de la saison. » Son coéquipier Alejandro Valverde ne l'accompagnera probablement pas lors du Grand Départ de Bruxelles. Alors qu'il fêtera ses 39 ans en avril, l'Espagnol, cinquième de la Vuelta, ne compte pas arrêter sa carrière : il participera au Giro et au Tour d'Espagne en 2019, a-t-il annoncé à Onda Cerro. Il s'agira de sa deuxième participation au Tour d'Italie, dont il avait terminé troisième en 2016, et de sa treizième Vuelta, qu'il a remportée en 2009.

Que fera Landa ?


Reste désormais à connaître le programme de Mikel Landa, l'autre membre du « Big Three » de Movistar. Courtisé par Astana, le Basque compte pourtant honorer sa dernière année de contrat en 2019. Les trois hommes tenteront de faire oublier une saison 2018 finalement morose sur les Grands Tours pour Movistar, avec seulement trois victoires d'étapes (une pour Quintana sur le Tour, deux pour Valverde sur la Vuelta) et zéro Top 6 au classement général.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.