Mondiaux 2019 (H) : Malgré les mauvaises conditions, Jansrud est allé chercher le titre

Mondiaux 2019 (H) : Malgré les mauvaises conditions, Jansrud est allé chercher le titre©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 09 février 2019 à 14h42

Alors que les conditions de courses n'ont pas été avantageuses pour les coureurs, Kjetil Jansrud a pris tous les risques pour aller chercher le titre mondial devant Aksel Lund Svindal et Vincent Kriechmayr.

Retardée, raccourcie, la descente des championnats du monde 2019 s'est fait attendre. Et jamais les conditions de course ont été optimales pour les coureurs, qui ont été envoyés dans un véritable traquenard. Si le brouillard a initialement posé problème et causé un retard d'une heure par rapport à l'horaire initial, c'est le retour des chutes de neige qui a réduit la visibilité et rendu la course irrégulière malgré l'enjeu. A ce petit jeu, ce sont les Norvégiens qui tiré leur épingle du jeu. Avec son dossard numéro 6, Kjetil Jansrud ne s'est pas posé la moindre question, a tout donné le long de la piste Olympia d'Åre et, en 1'19''98, a signé un chrono qui n'a jamais été battu et s'offre un premier titre mondial, lui qui a déjà deux médailles d'argent avec le Super-Combiné à Beaver Creek en 2015 puis le Super-G à Saint-Moritz en 2017, mais qui a également à son palmarès un titre olympique avec le Super-G à Sotchi en 2014 pour un total de cinq médailles aux JO.

Svindal tire sa révérence avec une médaille

Le seul qui a été en mesure d'inquiéter Kjetil Jansrud a été un de ses compatriotes. Pour la toute dernière course de son immense carrière, Aksel Lund Svindal a tout donné et a toujours été au contact au fil de sa descente. Mais, sur la ligne d'arrivée, il ne lui manque que deux centièmes de seconde pour conclure l'histoire là où tout a commencé en 2007 avec des titres de Descente puis en Géant. Une médaille d'argent, sa neuvième récompense en championnats du monde, qui suffit à son bonheur. Pour compléter le podium, on retrouve le seul coureur à confirmer la forme vue sur le Super-G, l'Autrichien Vincent Kriechmayr. L'Autrichien concède 33 millièmes de seconde à Kjetil Jansrud pour prendre la dernière place sur le podium. Leader de la Coupe du Monde de la spécialité, le Suisse Beat Feuz reste au pied de la boite, manquant une médaille pour onze centièmes de seconde quand le champion du monde du Super-G, l'Italien Dominik Paris, doit se contenter de la sixième place à trois-quarts de seconde.

Les Bleus piégés par les conditions, le pari de Reichelt n'a pas payé

Parti en première position malgré son dossard 2, Adrien Théaux est parti dans l'inconnu et n'a pas été en mesure de pleinement défendre ses chances... mais termine tout de même meilleur représentant tricolore à l'issue de cette descente des championnats du monde. 15eme, le natif de Tarbes termine juste devant Johan Clarey (17eme) et Brice Roger (19eme), qui ne sont séparés que de trois centièmes de seconde. Détenteur du dernier quota français suite à ses bonnes performances lors des entraînements, Maxence Muzaton n'a pas pu briller et se contente de la 30eme place à près de deux secondes du chrono signé par Kjetil Jansrud. La dernière menace sérieuse pour le Norvégien a été Hannes Reichelt. Détenteur du dossard numéro 1, l'Autrichien n'avait absolument aucune envie d'ouvrir le portillon de départ et ne s'est pas présenté au tirage au sort. En conséquence, la FIS lui a donné une amende et l'a contraint à partir après les 45 premiers dossards. Une 46eme position qui était à quitte ou double et, très bien parti avec une faible avance au premier intermédiaire, Hannes Reichelt est parti à la faute dans la foulée et perdu toute sa vitesse dans la neige poudreuse, l'empêchant d'aller se battre pour le podium, terminant 29eme au final.

SKI ALPIN / CHAMPIONNATS DU MONDE 2019
Descente (H) - Classement final - Samedi 9 février 2019
1- Kjetil Jansrud (NOR) en 1'19''98
2- Aksel Lund Svindal (NOR) à 0''02
3- Vincent Kriechmayr (AUT) à 0''33
4- Beat Feuz (SUI) à 0''44
5- Matthias Mayer (AUT) à 0''65
6- Dominik Paris (ITA) à 0''74
7- Benjamin Thomsen (CAN) à 0''75
8- Aleksander Aamodt Kilde (NOR) à 0''82
9- Bryce Bennett (USA) à 0''83
- Mauro Caviezel (SUI) à 0''83
...
15-Adrien Théaux (FRA) à 1''25
...
17-Johan Clarey (FRA) à 1''37
...
19-Brice Roger (FRA) à 1''40
...
30-Maxence Muzaton (FRA) à 1''92
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.