MMA - UFC : Quand McGregor menace de mort son adversaire

MMA - UFC : Quand McGregor menace de mort son adversaire©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le samedi 10 juillet 2021 à 13h59

Pour le troisième acte de sa trilogie face à Dustin Poirier, samedi soir à Las Vegas lors de l'UFC 264, Conor McGregor, dos au mur, promet l'enfer à son adversaire américain.



Le "vrai" Conor McGregor est de retour. En conférence de presse en tout cas. En janvier dernier, le combattant irlandais s'était montré presque mielleux vis-à-vis de Dustin Poirier, qu'il avait facilement dominé en 2014. Mais avant le troisième acte entre les deux hommes, samedi soir à Las Vegas, le ton a changé. Et bien changé. Et la victoire de l'Américain, qui a infligé à son adversaire sa première défaite par KO, n'y est évidemment pas étrangère, comme la passe d'armes entre les deux hommes à propos d'un don de McGregor à la fondation de Poirier. Ne voyant pas les 500 000 dollars promis arriver, ce dernier s'en était ému. Cela avait provoqué la colère du Dublinois, qui avait alors décidé de faire un don du même montant, soit un demi-million de dollars, à... une autre organisation caritative de Lafayette (Louisiane), la ville de naissance de Poirier.

"Tu vas mourir dans cet octogone"

McGregor, ancien champion UFC des plumes et des légers, a donc décidé de revenir à ses vieilles recettes, en attaquant personnellement, et bassement, Poirier et sa femme, et en se montrant particulièrement vindicatif. "Cet homme va apprendre que si vous manquez de respect à une personne à cause de sa gentillesse, et que vous la prenez comme une faiblesse, vous devez payer, a déclaré le « Notorious » à l'issue de la pesée vendredi soir. Demain (samedi, ndlr) soir, je vais faire payer cet homme de sa vie. Et je le pense vraiment. Tu vas mourir dans cet octogone demain soir." Pas de quoi inquiéter ni impressionner Poirier, qui est lui resté très calme en conférence de presse et s'est même permis de chambrer un McGregor très agacé, qui s'en est aussi pris à un journaliste qui avait eu l'outrecuidance de rappeler qu'il n'avait gagné qu'un seul combat, en janvier 2020 contre Donald Cerrone, depuis la présidence de Barack Obama... Quoi qu'il en soit, l'ex-roi du trash talking, qui a aussi essayé de mettre un coup de pied à Poirier, va devoir réagir dans l'octogone samedi lors du combat vedette de cette soirée de l'UFC 264, sans quoi son avenir en MMA pourrait s'assombrir. Même si le richissime Irlandais saurait sans doute rebondir, lui qui avait gagné plusieurs dizaines de millions de dollars en affrontant Floyd Mayweather lors d'un combat de boxe à l'été 2017.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.