MMA - UFC : McGregor fait "très attention"

MMA - UFC : McGregor fait "très attention"©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le samedi 21 août 2021 à 12h14

Victime d'une fracture du tibia en juillet face à Dustin Poirier, Conor McGregor va mieux, mais assure être encore "un petit peu nerveux" après cette grave blessure.



Conor McGregor va mieux. Le 10 juillet dernier, lors de son troisième affrontement face à Dustin Poirier, qui lui avait infligé le premier KO de sa carrière six mois plus tôt, il s'était fracturé le tibia gauche lors du premier round, et avait été contraint de quitter l'octogone sur une civière - non sans avoir copieusement insulté son adversaire. Une grave blessure qui a mis fin aux rêves de retour au premier plan de l'Irlandais, ancien double champion UFC des plumes et des légers en chute libre depuis son affrontement, en boxe, contre Floyd Mayweather en août 2017. Depuis, il n'a gagné qu'un seul combat, face à Donald Cerrone en janvier 2020, et subi trois défaites, contre Khabib Nurmagomedov et à deux reprises face à Poirier.

Et alors qu'il a multiplié les dérapages et les frasques hors de l'octogone mais aussi fait fructifier sa fortune en créant une marque de whisky avant de revendre - chèrement - ses parts, le fantasque Dublinois, aujourd'hui âgé de 33 ans, a-t-il encore en avenir en MMA ? Il met en tout cas toutes les chances de son côté pour revenir le plus vite possible, comme il l'a expliqué sur Instagram après avoir passé des examens médicaux. "Les examens se sont très bien passés. Je peux faire du vélo, et je suis en avance sur le planning. On va continuer. Ce sont des super nouvelles", a-t-il expliqué, avant de faire référence à Chris Weidman, qui avait subi une blessure assez similaire en avril dernier. L'ancien champion UFC des moyens s'était fracturé le tibia en avril lors de son combat face à Uriah Hall mais a ensuite dû se faire opérer à plusieurs reprises et n'est pas assuré de pouvoir reprendre la compétition. "Je fais très attention. J'écoute ce que les médecins me disent. Pour tout le reste, ce que je ne peux pas faire, je ne force pas après avoir vu ce qui est arrivé récemment à Weidman. C'est dans un coin de ma tête. Je sais que ce n'est pas le cas avec moi, mais je suis un petit peu nerveux", avoue encore McGregor.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.