MMA - UFC : Ciryl Gane répond aux critiques

MMA - UFC : Ciryl Gane répond aux critiques©Com Over/Clément Cellier, Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le lundi 01 mars 2021 à 17h51

Toujours invaincu après son succès de samedi face à Jairzinho Rozenstruik, le poids lourd français Ciryl Gane a notamment répondu aux critiques du patron de l'UFC, qui n'a pas été enthousiasmé par sa performance.

 

Un bilan toujours parfait. Alors qu'il n'a débuté le MMA qu'en 2018, Ciryl Gane poursuit sa progression fulgurante, lui qui a décroché samedi à Las Vegas sa huitième victoire en autant de combats, sa cinquième depuis son arrivée à l'UFC (Ultimate Fighting Championship). Septième mondial avant de défier le Surinamien Jairzinho Rozenstruik, qui occupait lui le quatrième rang, le poids lourd français de 30 ans s'est imposé à la décision unanime, remportant les cinq rounds de cet affrontement pas suffisamment spectaculaire au goût du patron de l'UFC. "Tout le monde parle de Ciryl comme étant ce gros prétendant au titre, mais regardez ce que Francis Ngannou a fait à Jairzinho (une victoire par KO en 20 secondes en mai 2020, ndlr). C'était sa soirée pour se révéler et sa chance pour montrer au monde qui il est. Il a gagné, mais restons-en là. Il a gagné", a ainsi déclaré Dana White à Yahoo! Sports. 

"Je ne suis pas un abruti"

Un jugement critique et sévère de la part du boss de l'organisation-reine du MMA, coutumier du fait. D'autant plus que "Bon Gamin", qui a fait étalage de toute sa technique, affrontait un contre-attaquant qui n'a rien tenté ou presque, et attendu en vain une ouverture pour faire parler sa puissance. Et qui a ensuite déclaré avoir réalisé "la pire performance de (sa) carrière", sans oublier de rendre hommage au Tricolore. Jon Jones, ancien champion des lourds-légers et qui est considéré comme l'un des plus grands combattants de l'histoire du MMA, a quant à lui pointé sur Twitter le manque de rythme et de spectacle de ce duel, alors qu'il devrait bientôt effectuer ses débuts chez les lourds. Des critiques auxquelles Gane a répondu dans une interview accordée à L'Equipe. "A Rozenstruik, je réponds que c'est moi qui l'ai empêché de faire ce qu'il savait faire. A Dana White, je dis qu'il a eu quatre combats annulés, la soirée n'était pas terrible, et il a attendu que les poids lourds se castagnent, comme des abrutis, sauf que je ne suis pas un abruti. Quant à Jon Jones, qu'il regarde ses dernières prestations avant de parler !", a ainsi lâché celui qui doit intégrer le Top 5 du classement des poids lourds après son nouveau succès.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.