Maradona gagne son procès contre Dolce Gabbana

Maradona gagne son procès contre Dolce Gabbana©Media365

Guillaume Issner, publié le mercredi 11 décembre 2019 à 16h33

Diego Maradona a gagné son procès contre Dolce & Gabbana. La justice a condamné la maison de mode italienne à verser 70 000 euros de dommages et intérêts à l'ancien joueur.

La justice a condamné ce mardi la maison de mode italienne Dolce & Gabbana à verser 70 000 euros de dommages et intérêts à Diego Maradona pour avoir utilisé son nom à des fins commerciales en 2016. La marque avait organisé un défilé à Naples, lors duquel un mannequin était apparu avec un maillot du Napoli, floqué au nom de la légende argentine et son célèbre numéro 10. L'Argentin avait alors engagé des poursuites contre la maison de mode, stipulant que ce fait a été réalisé sans son consentement.



Selon la juge Paola Gandolfi, le nom de Maradona renvoie à « l'excellence footballistique », à « un mythe » et « il ne peut être consenti à des entrepreneurs tiers d'en faire usage sans le consensus de l'ayant droit ». Le coach actuel de Gimnasia la Plata en Argentine demandait un million d'euros mais selon Ouest-France, la juge aurait évalué les dommages et intérêts à 70 000 euros car Dolce & Gabbana n'avait « pas mis en production et commercialisé des vêtements avec le logo Maradona. » Sur Instagram, le principal concerné s'est exprimé : « Je pense qu'ils auraient du demander le permis nécessaire pour utiliser mon nom de famille lors de leur défilé. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.