Macron veut plus de sport en France

Macron veut plus de sport en France©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le jeudi 14 octobre 2021 à 17h24

Placé sous le signe du sport, ce jeudi est marqué par l'annonce d'Emmanuel Macron d'un investissement massif pour le sport. Le président de la République a annoncé un chiffre avoisinant les 200 millions d'euros.





A moins de trois ans des Jeux Olympiques de Paris 2024, Emmanuel Macron souhaite "doper" la pratique du sport sur l'ensemble du territoire national. Au lendemain de l'annonce d'un investissement avoisinant les 200 millions d'euros destinés à la construction d'infrastructures, le Président de la République a passé ce jeudi une journée intégralement placée sous le signe de l'activité physique. Tout d'abord, le président de la République a visité les installations du club de Tremblay-en-France en Seine-Saint-Denis avant de se déplacer à l'ouest du département. A Saint-Ouen sur le chantier du futur village olympique puis dans la cité voisine de Saint-Denis, au comité d'organisation des Jeux Olympiques et paralympiques (COJO). Et cet après-midi à Poissy dans les Yvelines, le chef de l'Etat est attendu pour disputer un match caritatif avec le Variétés Club de France.


Resté sur sa faim au terme des Jeux Olympiques d'été de Tokyo cet été, Emmanuel Macron avait ouvertement exigé plus de médailles aux athlètes tricolores lorsqu'il les avait reçus à l'Elysée. Dans cette optique, il souhaite imprimer "un coup d'accélérateur" dont le but n'est pas seulement l'obtention de plus médailles olympiques. Il s'agit également de "mettre le sport au cœur de la nation en ce qu'il nous apporte" afin de permettre à la France "d'être plus forte dans la perspective de ces Jeux Olympiques mais aussi après". Le chef de l'Etat n'a pas hésité à parler "d'un enjeu d'héritage". Des mots forts témoignant de ce fort désir de replacer la pratique sportive au cœur du quotidien des Français.

L'Etat financera en grande partie le projet

Pour parvenir à ses fins, Emmanuel Macron a entre autres annoncé la construction de 1.000 mini-terrains de sport, de 1.000 salles et espaces dédiés aux sports de combat ainsi que plusieurs centaines de terrains réduits de tennis, de basket ou encore des bassins et des équipements faisant la part belle au numérique. Les premiers projets verront le jour dès le moins de novembre. Le Président a annoncé que l'Etat prendra en charge "au moins 50% des frais, jusqu'à 80% en France hexagonale et jusqu'à 100% en France ultramarine". Le début d'une révolution ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.