Lutte - Championnats du monde : Mathilde Rivière manque le bronze, les autres Françaises sorties d'entrée

Lutte - Championnats du monde : Mathilde Rivière manque le bronze, les autres Françaises sorties d'entrée©Media365

Arthur Merle, publié le mercredi 23 août 2017 à 20h47

Mathilde Rivière (-55kg) était en lice pour l'une des deux médailles de bronze de sa catégorie dans les championnats du monde de lutte mercredi soir. Mais la Française a échoué, tout comme ses compatriotes rapidement éliminées.

Toujours pas de médaille française dans ces championnats du monde de lutte, qui se déroulent à l'AccorHotels Arena de Paris-Bercy. Ce mercredi, les femmes étaient en lice, et Mathilde Rivière a été la plus proche de décrocher une médaille. En seizièmes de finale, la Française, médaillée de bronze à l'Euro, a été battue d'entrée (9-13) par la Nigériane Adekuoroye dans la catégorie des -55kg. Avant de s'imposer contre la Tchèque Hockova (10-0) et contre la Mongole Erkhembayar (4-0) aux deux premiers tours des repêchages, alors que sa tombeuse en seizièmes a atteint la finale. Rivière était donc en lice pour l'une des deux médailles de bronze de sa catégorie, mais a échoué face à la Biélorusse Kurachkina (1-9). «Le début de match a fait la différence. Mathilde encaisse quatre points, ce qui la déstabilise. Il y a eu un arbitrage pas très cohérent. On n'a pas été aidé, alors qu'on est à la maison. Mathilde a tout donné, mais elle n'a pas su marquer les mouvements clés » a déclaré son entraîneur Thierry Bourdin.


Pas plus de réussite pour les autres Tricolores
Les autres Françaises engagées ce mercredi ont toutes été éliminées dès leur entrée en lice. Sonia Baudin (-58kg), qui entrait elle aussi dès les seizièmes, s'est inclinée face à l'Indienne Dhanda. En huitièmes de finale, Pauline Lecarpentier (-75kg) a subi la loi de la Mongole Ochir (0-7), tandis que Laëtitia Blot (-63kg) a elle aussi perdu son premier combat, arrêtée face à la Brésilienne Nunes de Oliveira alors qu'elle était menée de 10 points (2-10).

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.