Lemond, Harrison, Gargaud Chanut : Les 22 juillet qui ont marqué l'histoire du sport

Lemond, Harrison, Gargaud Chanut : Les 22 juillet qui ont marqué l'histoire du sport©Panoramic, Media365

Dimitri Ferrero, publié le mercredi 22 juillet 2020 à 12h40

La rédaction vous propose de revivre les grands événements de l'histoire du sport date par date. Aujourd'hui, c'est le 22 juillet qui est à l'honneur.


Événements

1990 : Lemond, encore lui !

Après 1986 et 1989, Greg Lemond remporte son troisième Tour de France en 1990.

2016 : Kendra Harrison fait tomber un record

L'Américaine Kendra Harrison remporte le 100 mètres haies du meeting de Londres en 12 secondes et 20 centièmes, battant d'un centième le record du monde de la Bulgare Yordanka Donkova qui tenait depuis vingt-huit ans.

Naissance

Denis Gargaud Chanut (canoë-kayak) né en 1987

En septembre 2008, Fabien Lefèvre, kayakiste renommé avec lequel Denis Gargaud Chanut a l'habitude de s'entraîner, lui propose de former un équipage en C2 sans abandonner le C1, devenant ainsi les deux premiers athlètes à doubler dans une autre discipline. Ils remportent la médaille d'argent, à la Coupe du Monde à Pau en 2009. L'année suivante, ils obtiennent une médaille d'argent à la Coupe du Monde d'Augsbourg, l'argent lors des championnats du monde et l'or lors des Mondiaux par équipes à Tacen en 2010.
Dans le même temps, Denis Gargaud Chanut continue de progresser en C1, avec les titres de vice-champion d'Europe par équipes (Nottingham 2009), de vice-champion du monde par équipes (Seu d'Urgell 2009) et surtout de champion d'Europe des moins de 23 ans, trois semaines plus tôt (Markkleeberg 2010).
En 2011, ses efforts se concrétisent. Il remporte une médaille de bronze aux championnats d'Europe en Espagne. Puis, dans une belle lancée, il va chercher une médaille de bronze au pré-olympique de Londres, une médaille d'argent à Prague en Coupe du monde et le titre mondial à Bratislava. Il devient, dans la foulée, numéro un mondial au classement ICF. L'embarcation qu'il forme avec Fabien Lefèvre redevient alors vice-championne du monde en 2011, malgré une année difficile. En 2012, il se bat, en C1, pour décrocher son billet pour Londres 2012. C'est finalement Tony Estanguet qui représente la France et décroche le titre olympique.
Denis Gargaud Chanut met alors un terme à sa carrière en biplace à l'issue de l'échec des sélections olympiques dans les deux catégories.
Après une longue période de réflexion, il reprend goût au sport et décide de continuer jusqu'à Rio 2016. En 2013, Denis Gargaud Chanut devient, pour la première fois, champion de France seniors. Sa saison internationale est rythmée par des 4eme, 6eme et 10eme places sur le circuit des Coupes du Monde ICF. Elle se conclut par une 5eme place aux championnats du monde à Prague et un retour à un meilleur niveau, positif pour la suite de l'Olympiade. Aux Jeux Olympiques de 2016, il est sacré champion olympique, succédant ainsi à Tony Estanguet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.