Le supporter frappé par Neymar porte plainte contre Pierre Ménès

Le supporter frappé par Neymar porte plainte contre Pierre Ménès©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 01 mai 2019 à 17h35

Ce mercredi, L'Equipe affirme que le supporter rennais frappé par Neymar aurait décidé de porter plainte contre Pierre Ménès pour « diffamation ».

Cette histoire prend une tournure pas forcément attendue. Selon L'Equipe, le supporter rennais qui a dit avoir reçu un coup de poing de la part du meneur brésilien du Paris Saint-Germain Neymar, ce samedi soir après la finale de la Coupe de France entre le PSG et le Stade Rennais (2-2, 5-6 tab), aurait décidé de porter plainte contre Pierre Ménès pour « diffamation ». Pour quelle raison ? Tout simplement pour les propos que le chroniqueur de Canal+ a tenus sur le plateau du Canal Football Club (CFC). Dimanche dernier, au lendemain de la défaite de Paris, Ménès avait notamment affirmé que le supporter avait reçu une « bafounette » avant de le critiquer pour avoir lui-même diffusé l'incident sur les réseaux sociaux. En plus de cela, le journaliste n'avait pas caché ses doutes sur la qualité de « victime » de cette personne, n'hésitant pas à le traiter d' « escroc ». Pierre Ménès ne s'est pas arrêté là et avait estimé que le supporter avait eu « du pot » que lui-même ne soit pas joueur du PSG, « sinon il aurait pu porter plainte ».

Avocat de la victime : « Pour nous, ces propos sont diffamatoires et donneront lieu à condamnation »

C'est après donc ces propos que le supporter a finalement décidé de porter plainte auprès du procureur de la République de Paris. Son avocat s'est d'ailleurs exprimé : « Polémiste est un métier comme un autre mais qui comporte des règles. L'une des premières est de ne jamais diffamer ou injurier. » Pour Me Philippe Ohayon, l'un des avocats de la victime : « Ce sont des milliers de personnes anonymes qui injurient ou menacent mon client sur les réseaux sociaux depuis ces déclaration de M.Ménès. Pour nous, ces propos sont diffamatoires et donneront lieu à condamnation. Personne n'est au-dessus des lois. Y compris les chroniqueurs de football. On reproche à mon client de vouloir faire le buzz. Ce que je constate c'est que ce sont bien ces propos diffamatoires qui ont fait le buzz. Et on peut se demander si ce n'était pas le seul but. Polémiste est un métier comme un autre mais qui comporte des règles. L'une des premières est de ne jamais diffamer ou injurier. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.