Le rallye de Turin vire au drame

Le rallye de Turin vire au drame©Capture d'écran Google Street View
A lire aussi

6medias, publié le samedi 27 mai 2017 à 14h03

Le 32e rallye automobile de la ville de Turin (Italie), avait lieu ce week-end. Il a été suspendu samedi 27, en début d'après-midi suite à un tragique accident.

Une des voitures est sortie de la route, rapporte le quotidien La Repubblica, tuant un petit garçon de 6 ans et blessant grièvement trois personnes, dont les parents.

Selon les premiers témoignages, rapportés par La Repubblica, et confirmés par l'agence de presse Ansa, la voiture de l'équipage "Skodda Biella" a heurté la bordure en béton de la route, ce qui l'aurait fait déraper dans un virage. Le pilote aurait alors perdu le contrôle de son véhicule et serait sorti de la route, heurtant de plein fouet des spectateurs, qui se trouvaient pourtant dans une zone qui leur était destinée, derrière une rambarde de sécurité.

L'accident a eu lieu dans la petite commune de Coassolo, à proximité de Turin. Les secours se sont immédiatement rendus sur place, mais ils n'ont rien pu faire pour le petit garçon. Les parents et le petit frère du garçon ont également été percutés. Les parents sont dans un état grave, tandis que le petit frère semble miraculeusement indemne. Ils ont tous les trois été transportés rapidement à l'hôpital.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
9 commentaires - Le rallye de Turin vire au drame
  • Des réflexions d'idiots : le rallye attire du monde, et il y aura toujours des risques : tout le monde le sait : inutile de dire des conneries.

  • Moi ces tours-là en Italie depuis que Ayrton Senna, inoubliable et merveilleux s'est tué au Grand tour du 1er mai à Saint Marin, en 1994, toujours dans cette putain d'Italie, je hais.

  • pour les meetings aeriens, on fait chier le monde avec des contraintes qui enlèvent un plus au spectacle fait par par des pros et là sur les rallye des abrutis qui s'improvisent pilotes les contraintes sont moindre avec un public ignard des risques q'ils encourent à s'agglutiner près des routes, une fois de plus ça me conforte dans ce que je pense des rallye et des spectateurs...

  • A chaque rallye il y a des problèmes et des drames, les pilotes savent-il encore conduire et quel est leur état avant de prendre la route?

    Plus crétin tu meurs...

    A chaque rallye 1 drame, d'où vous sortez cette grosse mauvaise info ? Les pilotes de rallye sont comme beaucoup de personnes, non drogués et non alcooliques. Je ne pratique pas le sport automobile mais quand je lis des bêtises comme la votre, je me demande si les auteurs réfléchissent un peu avant d'écrire. A part cela, c'est un très mauvais fait divers qui frappe les familles, celles du petit garçons et celle de l'équipage.

  • Le lieu qui leur était destiné ne serait pas sécurisé suffisamment, preuve ce triste accident. Ce problème de sécurité devrait être abordé avec plus, beaucoup plus de sérieux. Les responsables vont se cacher derrière le fait que le lieu était "sécurisé" mais en attendant déjà un pauvre petit décédé et peut-être d'autres personnes malheureusement !!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]