Le procès Nassar tourne au règlement de comptes

Le procès Nassar tourne au règlement de comptes©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le samedi 03 février 2018 à 08h02

Le père de trois victimes du docteur Nassar a voulu s'en prendre physiquement à l'ancien médecin en chef de l'équipe américaine de gymnastique. En direct à la TV américaine, Randall Margraves a fini menotté.

Il fallait bien s'y attendre un jour ou l'autre. Après avoir sévi pendant plus de vingt ans alors qu'il était le médecin en chef de l'équipe américaine de gymnastique, Larry Nassar a été confronté à ses victimes ainsi qu'aux familles. Poursuivi pour avoir agressé sexuellement au moins 265 jeunes gymnastes durant son mandat, Nassar a été condamné à une peine de prison allant de 40 à 175 ans. Seulement, le procès n'est pas encore terminé et de nombreuses victimes continuent de s'exprimer à la barre.

Mais vendredi, tout ne s'est pas passé comme prévu. Après que Madison et Lauren Margraves aient fait face à la cour, leur père Randall n'a pas supporté d'être face à l'agresseur de ses 3 filles et a voulu s'en prendre physiquement à Nassar. Après le refus de la juge de le laisser seul avec l'ancien médecin « dans une pièce fermée » dans des propos rapportés par Business Insider, le père de famille s'est précipité sur le détenu avant d'être intercepté par les forces de l'ordre. Menotté, Randall Margraves a alors déclaré « Je veux ce fils de pute » avant de s'en prendre à la procureure qui lui demandait de se calmer. « Vous n'avez pas vécu ce que j'ai vécu ». Le tout en direct à la télévision américaine...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU