Le fils de B. Becker traité de " demi-nègre " a saisi la justice

Le fils de B. Becker traité de " demi-nègre " a saisi la justice©Media365

Rédaction , publié le jeudi 04 janvier 2018 à 10h54

Noah Becker, fils de Boris, a choisi de porter plainte contre un député de l'extrême droite allemande après que ce dernier l'est traité de « petit demi-nègre » sur les réseaux sociaux.

Les mauvais souvenirs sont en train de remonter en Allemagne. En septembre dernier, 90 députés de l'extrême droite (AfD) ont fait leur entrée au Parlement, rappelant à nos voisins leur passé sombre de l'Allemagne nazie. L'un de ces députés, Jens Maier, s'est d'ailleurs fait remarquer avec un tweet fin septembre qui ne devrait pas rester impuni. Destiné à Noah Becker, Maier avait traité le fils de la légende du tennis, Boris Becker, de « petit demi-nègre ». Des allusions à peine cachée au grand-père maternel du fils Becker et qui ont poussé ce dernier à choisir la voie de la justice. «J'ai été mandaté pour prendre immédiatement toutes les mesures juridiques contre Jens Maier, député du Bundestag, en raison de ce Tweet clairement raciste», a indiqué à Bild l'avocat de la famille Becker, Christian-Oliver Moser. Jens Maier a toujours clamé son innocence, prétextant que c'est un de ses collaborateurs qui a posté ce message sur Twitter. L'attaque raciste avait été directement effacée par Twitter.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
122 commentaires - Le fils de B. Becker traité de " demi-nègre " a saisi la justice
  • bon c est vrai qu il n est pas blanc s il avait ete traite de blanc il aurait pu porter plainte alors qu il est noir

  • bon c est vrai qu il n est pas blanc s il avait ete traite de blanc il aurait pu porter plainte alors qu il est noir

  • NEGRE est une couleur qui dans le temps a été appliqué à une désignation insultante et péjorative.
    Nègre vient de l’adjectif latin niger qui signifie noir, sombre. Niger n’existe pas en tant que substantif en latin. L’idée de désigner un homme par sa couleur était impensable dans la mentalité gréco-romaine. En ce qui concerne la couleur de peau, le mot latin niger évoque le fait que le teint soit hâlé et non pas une « noirceur » congénitale qui serait le propre d’un groupe d’hommes. Le fameux « Nigra sum sed formosa » du Cantique des cantiques signifie : « J’ai la peau bronzée, mais je suis jolie ». Et certainement pas « Je suis une noire, mais je suis belle », comme le traduisent les ignorants et les racistes.

    L’emploi du mot nègre en tant que substantif – un nègre – n’apparaît guère avant la fin du 17e siècle. Au début du 17e siècle, avant la mise en place du système esclavagiste dans les colonies françaises, on ne disait pas un nègre mais, à la rigueur, un homme nègre.

    L’homme nègre était d’abord un homme et la qualification liée à sa couleur ne venait que subsidiairement.

    C’est la déshumanisation progressive de l’Africain au fur et à mesure que la traite s’intensifiait qui a banalisé le substantif nègre, lequel est devenu synonyme d’esclave. D’où l’expression « travailler comme un nègre ».

    Le caractère très péjoratif, voire insultant, du mot nègre dans la langue française s’est maintenu jusqu’à la fin du XXe siècle.

    Nègre n'est donc pas une insulte mais désigne une personne de couleur , cette appellation est aujourd'hui galvaudée et détournée de son origine prenant une connotation raciste.

    A son origine le mot n'est pas une insulte contrairement à aujourd'hui, voilà mon propos!

  • Petit ! pourquoi petit ? c'est insultant ..................

  • Que c'est laid ce "après que ce dernier l'est traité" ! ! ! ! n'y aurait-il pas comme un souci en auretaugrafe ?