La Russie privée des Jeux paralympiques

La Russie privée des Jeux paralympiques©Media365
A lire aussi

Antoine Poussin, publié le lundi 29 janvier 2018 à 15h55

Après les Jeux olympiques, la Russie ne participera pas non plus aux Jeux paralympiques d'hiver de Pyeongchang. Malgré tout, les athlètes russes pourront participer sous bannière neutre en remplissant certains critères établis par le Comité international paralympique (CIP).

La lutte anti-dopage contre la Russie continue. Après le Comité international olympique (CIO), c'est le Comité international paralympique (CIP) qui a pris la décision d'exclure la Russie des prochains Jeux paralympiques d'hiver, qui auront lieu à Pyeongchang du 9 au 18 février. La sanction contre le comité russe, concernant la lutte anti-dopage, est ainsi maintenue. Pour autant, le CIP a énoncé que, par rapport aux progrès effectués dans cette lutte, les athlètes russes pourront participer à cette compétition sous bannière neutre, mais en remplissant des critères stricts  : « Le Comité international paralympique (CIP) a annoncé lundi (29 janvier) qu'il maintient la suspension du Comité paralympique russe (CPR). Toutefois, reconnaissant les progrès réalisés par le CPR dans l'amélioration de la lutte antidopage, il permettra aux athlètes paralympiques russes qui remplissent des conditions strictes de participer à cinq sports en tant qu'athlète paralympique neutre (NPA) aux Jeux paralympiques d'hiver de PyeongChang 2018.» Ces cinq sports étant le ski alpin, le biathlon, le ski de fond, le snowboard et le curling en fauteuil roulant. Une décision qu'a tenu à saluer le comité d'organisation des Jeux de Pyeongchang, en déclarant : « Nous acceptons et respectons la décision du CIP de permettre aux athlètes russes de concourir sous drapeau neutre ».

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU