La Russie privée des Jeux paralympiques

La Russie privée des Jeux paralympiques©Media365

Antoine Poussin, publié le lundi 29 janvier 2018 à 15h55

Après les Jeux olympiques, la Russie ne participera pas non plus aux Jeux paralympiques d'hiver de Pyeongchang. Malgré tout, les athlètes russes pourront participer sous bannière neutre en remplissant certains critères établis par le Comité international paralympique (CIP).

La lutte anti-dopage contre la Russie continue. Après le Comité international olympique (CIO), c'est le Comité international paralympique (CIP) qui a pris la décision d'exclure la Russie des prochains Jeux paralympiques d'hiver, qui auront lieu à Pyeongchang du 9 au 18 février. La sanction contre le comité russe, concernant la lutte anti-dopage, est ainsi maintenue. Pour autant, le CIP a énoncé que, par rapport aux progrès effectués dans cette lutte, les athlètes russes pourront participer à cette compétition sous bannière neutre, mais en remplissant des critères stricts  : « Le Comité international paralympique (CIP) a annoncé lundi (29 janvier) qu'il maintient la suspension du Comité paralympique russe (CPR). Toutefois, reconnaissant les progrès réalisés par le CPR dans l'amélioration de la lutte antidopage, il permettra aux athlètes paralympiques russes qui remplissent des conditions strictes de participer à cinq sports en tant qu'athlète paralympique neutre (NPA) aux Jeux paralympiques d'hiver de PyeongChang 2018.» Ces cinq sports étant le ski alpin, le biathlon, le ski de fond, le snowboard et le curling en fauteuil roulant. Une décision qu'a tenu à saluer le comité d'organisation des Jeux de Pyeongchang, en déclarant : « Nous acceptons et respectons la décision du CIP de permettre aux athlètes russes de concourir sous drapeau neutre ».

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - La Russie privée des Jeux paralympiques
  • ma pensée
    Je suis bien d'accord avec Hydrill du temps du rideau de fer ,mais maintenant le temps a changé nous sommes en 2018 le passé est le passé !!!

  • ma pensée
    Je suis bien d'accord avec Hydrill du temps du rideau de fer ,mais maintenant le temps a changé nous sommes en 2018 le passé est le passé !!!

  • la réalité
    je suis bien d'accord avec Tartempion 53 ,cela est une honte d'éliminer la Russie de ces handicapés pour le bien des états unis et de nos dirigeants européen !!!

    C'est vrai c'est dommage pour les athlètes
    mais il ne faudrait pas oublier qu'à l'époque de L'URSS et des prétendues Démocraties
    toutes sises derrière un rideau de fer , le SPORT était utilisé comme VITRINE
    de tout le système avec main mise sur les Médailles .
    Il existe encore des records issus de ces tromperies de nos jours

  • Dans leur volonté de transformer la Russie en pays de parias, dans le but de le déstabiliser, d'y provoquer une révolution orange, puis de s'approprier ses reserves de pétrole et de gaz, le monde occidental a dépassé toutes limites, s'en prenant meme a des handicapes les privant de ce qui donne un dernier sens a leur vie. La honte.

    Ne faites pas d'amalgames ; vos propos tout sont simplement ridicules ! Que l'on soit handicapé ou non, ce qui n'est pas tolérable c'est d'utiliser des produits chimiques pour dépasser les limites naturelles !!!

    Etes-vous un nostalgique de l' URSS ?
    Un handicapé souffre assez, alors pourquoi les empoisonner avec des produits chimiques.
    Je ne comprends vraiment pas votre commentaire.

    Propos de comptoir burlesque
    POUTINE ne veut pas de tranformation
    c'est sans aucun dote pour cette raison qu'il s'emploie à faire emprisonner ceux qui veulent lui faire de l'OMBRE

  • S,ils ont un peu de dignité,tout les sportifs devraient boycotter ces jeux,car sans participation russe ,ils n,on pas de valeur

    C'est vrai que si tous les dopés étaient interdits de Jeux, il n'y aurait plus grand monde sur les pistes.

    C'est vrai que si tous les dopés étaient interdits de Jeux, il n'y aurait plus grand monde sur les pistes.

    Sais tu seulement que les 2 pays COREE du Nord et COREE du Sud
    vont participer tous les 2 aux JO d'Hiver
    IL n'y a pas de dopés et pourtant c'est loin d'être le grand amour
    Alors si m'ex République qui usait des médocs interdits
    pour faire reconnaître leur supériorité sur le Monde veulent participer
    ce n'est pas une raison de pétrole , qu'ils soient propres c'est tout