La Russie accusée par la Suède de cyberattaques

La Russie accusée par la Suède de cyberattaques©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le mardi 13 avril 2021 à 22h37

Mardi, la Suède a accusé la Russie d'avoir réalisé des cyberattaques il y a quelques années.

Voilà une drôle d'histoire qui vient perturber le sport mondial. La Suède accuse tout simplement ce mardi la Russie d'avoir procédé à plusieurs cyberattaques contre certains de ses athlètes. Des faits remontant à trois ou quatre ans. Les autorités du pays scandinave accusent le renseignement militaire russe d'être à l'origine de manœuvres déstabilisantes afin de discréditer leurs athlètes entre décembre 2017 et mai 2018.

La footballeuse Olivia Schough concernée

Les pirates sont suspectés d'avoir eu accès aux données personnelles de plusieurs athlètes suédois, et en particulier à leurs dossiers médicaux. « Le piratage présumé des données (...) est un exemple de l'utilisation du sport pour renforcer l'image de son propre pays tout en discréditant d'autres pays et leurs athlètes », a expliqué dans un communiqué Daniel Stenling, chef du contre-espionnage à la Säpo, l'agence suédoise de renseignement intérieur et d'antiterrorisme. D'après Aftonbladet, le quotidien suédois, la joueuse de football Olivia Schough, finaliste des Jeux Olympiques 2016 et troisième de la Coupe du Monde 2019, fait partie des athlètes suédois concernés, même si peu de noms ont filtré.


Ces cyberattaques visant la Confédération suédoise des sports « faisaient partie d'une campagne russe ciblant les organisations nationales et internationales de lutte contre le dopage, comme l'agence mondiale antidopage (AMA) ou l'agence américaine (USADA) », a déclaré le procureur Mats Ljungqvist. L'enquête judiciaire a néanmoins été abandonnée selon le parquet suédois « en raison de l'absence des conditions préalables nécessaires pour engager une procédure judiciaire à l'étranger ou une extradition vers la Suède. »

La Fédération russe d'athlétisme est suspendue de compétition internationale depuis 2015 en raison d'un vaste scandale de dopage et de corruption. Et le Tribunal arbitral du sport (TAS) a suspendu la Russie de toutes les compétitions internationales jusqu'à la fin 2022.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.