La mise au point de Cédric Vasseur sur Nacer Bouhanni

La mise au point de Cédric Vasseur sur Nacer Bouhanni©Media365

Rédaction Sport365, publié le mardi 13 mars 2018 à 23h58

Cédric Vasseur a expliqué pourquoi la direction de la Cofidis avait décidé de ne pas retenir Nacer Bouhanni pour le Milan-Remo.

A la surprise générale, Nacer Bouhanni n'est pas dans le groupe retenu par la Cofidis pour disputer la mythique course Milan-San Remo. C'est Christophe Laporte qui portera les espoirs de l'équipe français. Son directeur sportif Cédric Vasseur assume la décision : "On ne se faisait pas d'illusion depuis Paris-Nice sur ses chances à jouer un vrai rôle pour la victoire sur ce Milan-San Remo, explique-t-il. On se base aussi sur une analyse plus globale : il est tombé à Dubaï, puis à Oman; il s'est préparé sur le vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines pour fuir le mauvais temps, chez lui, à Nancy; puis, il n'a pas été en mesure de performer. On pensait l'aligner pour gagner. Pas pour autre chose. On ne va pas reproduire l'expérience malheureuse du Tour de France 2017 que Nacer a disputé avec 70% de ses moyens. On a vu le résultat : il a été placé en échec sur tous ses sprints, sa confiance s'en est ressentie et il s'est exposé à la critique. Il a besoin de reprendre confiance par une victoire. Quelle qu'elle soit", a-t-il expliqué dans La Voix du Nord. Clair, net, précis.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
15 commentaires - La mise au point de Cédric Vasseur sur Nacer Bouhanni
  • Bouhanni se prend toujours la tête avec quelque chose ou quelqu'un;ce qui lui nuit personnellement. Et au mieux, il est toujours un ton en dessous des meilleurs.

  • c est une chevre ce mec

  • un pro. qui ne veut pas s'entrainer dans de mauvaises conditions.je n'en n'ai pas connu beaucoup. Des champions qui n'aiment pas souffrir , je n'en connais pas.
    Demarre peut gagner des classiques ; c'est un battant qui se fait trés mal dans les montées.
    Alaphillipe est lui aussi capable de gagner des sprints. Mais dans toutes les courses qu'il dispute ; il va a la bagarre ( mème si c'est souvent à conttretemps )
    Il y a bien d'autres coureurs français qui méritent que les journalistes s'intéressent à eux.
    Mais bouhanni ;;;;trop c'est trop

    Nous sommes bien d'accord et j'avais déjà fait ce genre de remarque, dès que Bouhanni a un pet de travers les médias s'emparent de l'affaire. On pourrait se demander pourquoi? Personnellement je ne me le demande plus, ça rejoint l'hystérie et la manipulation des médias vis à vis de certains humoristes ou acteurs soit disant préférés des Français.!!

  • Malheureusement pour lui Bouhanni enchaîne les contre performances et même quand il est au mieux il ne gagne pas ou des courses de second ordre .Je crois qu'il ne sera jamais en mesure de jouer les premiers rôles et la confiance que son équipe a mis en lui va s'amenuiser au fil du temps ce qui rendra sa tâche encore plus compliquée

  • Et surtout ne pas oublier son comportement agressif lors des sprints ou il est régulièrement battu.
    Aucune attitude sportive,mais plutot" voyou de rues",chose qu'il excerçait déjà du coté de Sarreguemines en Moselle "style quartier Beau Soleil"