La Flèche Wallonne : Alaphilippe remporte la plus belle victoire de sa carrière

La Flèche Wallonne : Alaphilippe remporte la plus belle victoire de sa carrière©Media365

Marie Mahé, publié le mercredi 18 avril 2018 à 16h31

Ce mercredi, le Français Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors) a remporté La Flèche Wallonne, la plus belle victoire de sa carrière.

Il l'a fait ! Ce mercredi, Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors) s'est imposé sur la 82eme édition de La Flèche Wallonne et détrône, par la même occasion, Alejandro Valverde (Movistar), quadruple tenant du titre et qui ne gagnera donc pas une cinquième fois consécutive. D'ailleurs, le Français a devancé l'Espagnol (à 4'') et le podium a été complété par le Belge Jelle Vanendert (Lotto-Soudal, à 6''). Le Tricolore a fait la différence dans l'ascension du Mur de Huy. Ce succès est le plus important de la carrière de Julian Alaphilipppe qui rentre ainsi un peu plus dans la cour des grands. Si les coureurs avaient 198,5 kilomètres pour aller de Seraing à Huy, la course s'est véritablement lancée à une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée, avec la première ascension du Mur de Huy de la journée.Nibali a animé la course C'est alors que certains coureurs ont décidé de dynamiter le peloton comme Michal Kwiatkowski ou encore Rui Costa. Ce n'est que dans la Côte d'Ereffe que les attaques se sont intensifiées. Vincenzo Nibali a pris les choses en main et, de surcroît, condamné l'échappée matinale. Derrière, le peloton a totalement explosé et l'équipe Movistar tenté de le réorganiser, dans la Côte de Chérave, à 35 kilomètres de la ligne. Nibali, quant à lui, a été suivi par Jack Haig, Max Schachmann et Tanel Kangert. Les hommes de tête se sont retrouvés à six avec également Anthony Roux et Dan Martin. Michal Kwiatkowski était intercalé et a tenté de faire son retard sur la tête de la course. A 30 kilomètres, Nibali et ses compagnons d'échappée ont entamé la deuxième ascension du Muy de Huy. Le duo Kwiatkowski-De Marchi était à moins de 30 secondes. Le peloton, pas loin et guidé par Mikel Lauda, a alors repris les poursuivants.Le démarrage d'Alaphilippe a été fatal L'écart avec la tête de la course s'est accentué. Deuxième en 2017, Dan Martin a été distancé du groupe de tête. A 15 kilomètres de l'arrivée, l'échappée a porté son avance à quasiment 1 minute. A l'avant du peloton, l'équipe Lotto-Soudal a succédé à la Movistar. Dans l'avant-dernière difficulté du jour, Nibali a tenté une nouvelle accélération, cette fois fatale au Français Anthony Roux. Grâce aux Bora-Hansgrohe, le peloton a fondu sur les hommes de tête. Jack Haig et Max Schachmann ont alors déposé Nibali et Kangert et se sont retrouvés avec 20 secondes d'avance, à l'entame de la dernière ascension du Mur de Huy. En forme, Schachmann est parti seul, mais derrière et grâce à Jelle Vanendert, le peloton est revenu. Dans la roue du Belge, on retrouvait un certain Julian Alaphilippe. Alejandro Valverde semblait, quant à lui, avoir du mal. La suite, on la connaît. Le démarrage du Français a été fatal à tout le monde. CYCLISME - UCI WORLD TOUR / LA FLÈCHE WALLONNEClassement final - Seraing-Huy (198,5km) - Mercredi 18 avril 20181- Julian Alaphilippe (FRA/Quick-Step Floors) en 4h53'37''2- Alejandro Valverde (ESP/Movistar) à 4''3- Jelle Vanendert (BEL/Lotto-Soudal) à 6''4- Roman Kreuziger (RTC/Michelton-Scott) m.t.5- Michael Matthews (AUS/Sunweb) m.t.6- Bauke Mollema (PBS/Trek-Segafredo) m.t.7- Tim Wellens (BEL/Lotto-Soudal) m.t.8- Maximilian Schachmann (ALL/Quick-Step Floors) m.t.9- Romain Bardet (FRA/AG2R-La Mondiale) m.t.10- Patrick Konrad (AUT/Bora-Hansgrohe) à 12''...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU