L'ancien coéquipier de Schumacher raconte l'enfer de sa maladie

L'ancien coéquipier de Schumacher raconte l'enfer de sa maladie©Wochit

6Medias, publié le mercredi 18 avril 2018 à 21h00

Dans une interview accordée à la chaîne TV Globo, le pilote de Formule 1 Rubens Barrichello, raconte avoir été victime d'un AVC. Il a ensuite dû être opéré d'une tumeur au cerveau.

Rubens Barrichello est un miraculé.

L'ancien pilote de Formule 1 qui a longtemps été le bras droit de Michael Schumacher (2000-2005) chez Ferrari, s'est longuement confié dans une interview à la chaine de télévision brésilienne TV Globo. Le pilote a révélé notamment qu'il avait été victime d'un accident vasculaire cérébral (AVC) de façon assez brutale. "J'étais à la maison en train de prendre un bain lorsque j'ai ressenti une très violente douleur à la tête, que je mettrai à 8 ou 9 sur une échelle de 10", dit-il. Il croit d'ailleurs que c'est la fin pour lui. "Et je me suis dit : 'Mon Dieu, j'ai cassé mon moteur'." Un choc pour le Brésilien seulement âgé de 45 ans qui raconte ensuite l'enfer de son hospitalisation. On lui a posé un cathéter, mais c'est seulement au bout de deux heures que "la veine qui s'était rompue à cause d'une malformation" avait pu se régénérer.



Tumeur au cerveau
Mais ce n'est pas tout. Après son retour sur pied, l'ancien pilote Ferrari et Honda a dû subir des examens complémentaires. Ceux-ci ont révélé "la présence d'une tumeur bénigne au cerveau", raconte-t-il. Comme elle était croissante, on a dû lui retirer rapidement, précise-t-il. Aujourd'hui, Rubens Barrichello sait qu'il est passé tout proche du drame : "Je suis l'homme le plus heureux du monde", a-t-il témoigné sur la chaine de télévision. Il garde une cicatrice au cou de ces événements, mais plus de traces.
Barrichello a quitté la Formule 1 en 2001 après 18 ans de carrière, 323 Grands Prix, 14 poles positions et 11 victoires. Il a été aussi vice-champion du monde en 2002 et 2004, les deux fois derrière son coéquipier Michael Schumacher. Il finira sa carrière en Indycar et en stock-car brésilien avant de participer aux 24h du Mans en 2017.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.