Julia Pereira de Sousa : " Je rêvais de la médaille, mais pas si vite"

Julia Pereira de Sousa : " Je rêvais de la médaille, mais pas si vite"©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le vendredi 16 février 2018 à 11h17

À seulement 16 ans, la Française Julia Pereira de Sousa a remporté vendredi la médaille d'argent sur l'épreuve de snowboard cross aux JO de Pyeongchang. L'adolescente et ses proches sont sur un nuage.

À l'arrivée, Julia Pereira de Sousa n'en revenait pas. "Tout le monde me disait ce que je devais faire, aller ici et là... J'avais juste envie de leur dire : 'Mais lâchez moi, que je respire et que j'aille sauter dans les bras de mon coach'". Âgée de 16 ans, l'adolescente est devenue vice-championne olympique de snowboard cross à Pyeongchang ce vendredi 16 février. "Ma première réaction était très basique : j'ai pleuré. Je n'en pouvais plus. Je me suis dit : 'Tu as 16 ans, tu as rêvé d'être là et maintenant tu as une médaille olympique'. C'est énorme", confie au Figaro la jeune athlète qui ne s'attendait pas "à décrocher cette médaille d'argent". Et d'ajouter : "Je suis juste au lycée, en première à Albertville, je n'ai même pas mon bac. Je suis contente de ramener une médaille. L'argent, c'est trop bien."



Tout au long de la compétition, Julia Pereira de Sousa a pu compter sur le soutien de ses proches venus à Pyeongchang. "D'habitude, quand ils sont là, ça me stresse, cette fois ça m'a boostée", raconte la vice-championne olympique. Sa maman, interrogée par Le Parisien, ne cache pas non plus sa surprise : "On était venus sans arrière-pensée, juste pour la soutenir et lui donner notre énergie positive". Les voilà repartis avec une belle médaille d'argent. Mais attention, cette médaille ne changera pas tout. "Quand elle va rentrer à la maison, ça ne l'empêchera pas de débarrasser la table", prévient la maman.

Montée sur les skis à "deux ans", elle rentre dans le club des sports d'Isola 2000. Mais à neuf ans, après un entraînement épouvantable où le coach l'a envoyée "péter complet", la jeune fille rentre au restaurant de ses parents et leur annonce qu'elle veut faire du snowboard. "Trois mois plus tard, j'étais aux championnats de France", raconte-t-elle à 20 Minutes. Depuis, elle n'en finit plus de gravir les échelons. L'an dernier, après une seule année en Coupe d'Europe, le staff de l'équipe de France décide la faire participer aux épreuves de la Coupe du monde où elle monte à deux reprises sur le podium.

Cette médaille olympique, Julia Pereira de Sousa l'attendait depuis de nombreuses années. Sa mère se souvient encore de la fois où Tony Ramoin, médaillé de bronze à Vancouver, est venu à Isola 2000 : "Elle m'a dit : 'maman, tu crois que je pourrais un jour aller aux JO ?' (...) Certaines petites filles veulent être princesse, elle voulait être aux Jeux et elle a bossé, bossé, bossé pour ça".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU