Jules Bianchi : son père se confie sur son deuil

Jules Bianchi : son père se confie sur son deuil

6Medias, publié le mardi 13 septembre 2016 à 16h37

Plus d'un an après le décès de son fils, Philippe Bianchi s'est confié à Minute-Auto.fr. Le père du pilote de F1, est revenu sur le drame et sur le difficile deuil qu'il a entrepris.

"Ce n'est pas facile, il me manque. Le temps a beau passer, la blessure est toujours aussi grande", confie le père du coureur automobile, avant d'ajouter : "Il y a des moments où on se retrouve accablé par la tristesse, où ça bouffe toute notre énergie. Et puis il a les moments où l'on doit se reprendre, notamment pour Jules. Il n'a pas laissé le souvenir d'un garçon qui baissait les bras et c'est ce qui me donne la force d'avancer aujourd'hui". Pour honorer la mémoire de son fils, Philippe Bianchi et ses proches ont décidé de créer deux associations. L'une pour "aider les enfants qui ont eu des accidents ainsi que leurs parents" et la seconde pour "soutenir de jeunes pilotes de karting âgés de 8 à 13 ans et les accompagner vers la F1".



En octobre 2014, un terrible accident sur le Grand Prix du Japon avait plongé Jules Bianchi dans le coma. Neuf mois plus tard, le 17 juillet 2015, le pilote de 25 ans décédait des suites de ses blessures.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - Jules Bianchi : son père se confie sur son deuil
  • sincères respects la course est en vous comme elle est en moi

    mecanicien des drames j en ai vecu mais l etincelle est toujours la
    la mémoire le respect la solidarite sont bien present
    dommage que certains journaleux fassent du fric avec cela
    pour les ignares sachez que une tres grande partie de l evolution auto est issue de la competition
    a vous de choisir la course avec ses peines ses joies ou l alcollo et son joint sur nos routes sans compter les grilleurs de feux rouges de stop et autre sens interdits passages proteges et autre la piste est notre vie et oui nous ne tuons personnes sur les
    routes de France et d ailleurs

    Bravo pour votre post remplit de sagesse , de bon sens et d'exactitudes.

  • comment et pourquoi monmax15 se permet de répondre comme ça. ? est il hors norme
    n'y a t'il donc pas moyen de s'exprimer tranquillement ?

  • Bonne idée, d'abord tu crées uen assoc pour la F1, et quand ils sont défoncés, tu les envoies dans l'assoc pour gueules-cassées : c'est tout bénéf.

    Faut toujours qu'il y ait un xxx pour trouver à redire même dans des circonstances pénibles, pour aller chercher la petite bête dans des initiatives bienveillantes. L'expression "faire preuve d'humanité" ne doit pas faire partie de votre langage. Souriez un peu !

    pauvre con

    pas assez précis dans ma précédente réponse:
    je suppose que rvb veut dire: râleur, vaurien, bête. Tu cumules mon pote, c'est pas bien

    Michel Audiard avait raison, les xxxx, on les reconnaît car ils sont capables de tout.

    He ben vous sentez la loose et la frustration à plein nez ! je plais votre femme et enfants ,, quoique vous ne devez pas en avoir , c'est pas possible !

    Comment peut-on dire autant de c.......et de méchancetés en un seul post ???

  • Malheureusement c'est le cas de TOUTES les familles endeuillées par les accidents de la route...

  • Malgré le deuil et la tristesse il faut avancer , vous avez raison de créer des associations c'est par ce biais que vous ferez le deuil de votre fils sans jamais l'oublier.il vivra au travers des associations que vous venez de créer et cela est une bataille que vous gagnerez pour lui .iL sera ainsi présent ..et continuera à vivre ....loin de vous mais près de votre cœur .Bon courage à toute la famille Bianchi.