JO 2018 : Monfort et Candeloro privés des premières épreuves

JO 2018 : Monfort et Candeloro privés des premières épreuves©Panoramic
A lire aussi

Texte 6Medias, Vidéo TPMP, publié le jeudi 08 février 2018 à 16h00

Les consultants de France Télévisions n'ont pas pu s'envoler mercredi pour la Corée du Sud, où vont se tenir les Jeux Olympiques d'hiver 2018, à cause des intempéries qui touchent la région parisienne. Ils ne pourront assurer le commentaire de l'épreuve de patinage artistique prévue dans la nuit de jeudi à vendredi, comme le rapporte Le Figaro.

Les téléspectateurs devront se passer des commentaires de l'habituel tandem de France Télévisions : Philippe Candeloro - Nelson Monfort.

Les deux consultants phares de la chaîne publique pour le patinage artistique, ainsi que l'ancienne entraîneuse française, Annick Dumont n'ont pas pu arriver à temps pour Séoul, comme l'indique Le Figaro. Et pour cause, l'avion n'a pas pu décoller, en raison des chutes de neige et des mauvaises conditions climatiques en région parisienne.

"Avec la tempête de neige, notre vol a été annulé", explique Nelson Monfort. "Le personnel a été très gentil et il y a eu une belle solidarité entre les passagers. Nous avons dormi à l'hôtel près de l'aéroport". Le trio a dû patienter jusqu'à la matinée du jeudi, pour prendre un nouveau vol, accusant vingt-deux heures de retard.



Un départ mouvementé et une arrivée qui s'annonce sportive. Les journalistes et consultants n'auront que peu de temps pour récupérer les huit heures de décalage horaire entre Paris et Pyeongchang. "En général, il faut un temps pour s'acclimater. Là nous n'en aurons pas beaucoup", s'inquiète Nelson Monfort. Avant d'ajouter : "Nous sommes censés arriver à 5 heures du matin (dans la nuit de jeudi à vendredi, ndlr), heure locale, et la compétition du jour débute à 10 heures. Si l'avion est à l'heure, nous devrions pouvoir rejoindre directement la patinoire."

Les téléspectateurs de France 2 pourront néanmoins suivre le début du patinage artistique, qui sera diffusé à 2 heures du matin (heure française), avec les épreuves "hommes" et "couples par équipes". Habituée des zones mixtes pour les compétitions de patinage artistique, c'est la journaliste Marie-Christelle Maury qui les remplacera au pied levé, en direct de Pyeongchang. En attendant de retrouver le trio habituel pour la suite de la compétition.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
59 commentaires - JO 2018 : Monfort et Candeloro privés des premières épreuves
  • le meilleur de MONFORT , c'est le foi gras

  • c'est amusant quand candeloro part en vrille

  • Précision pour qui voudra bien l'admettre.
    On nous dit et c'est la stricte vérité, à propos de la Corée du Nord et la Corée du Sud qui apparaissent unies pour ces jeux olympiques que les deux pays sont officiellement en guerre en dépit d'un armistice signé en 1953.
    Rien n'est plus vrai et nous sommes là en toute conformité aux règles du droit international.
    Donc seul en, 1953 un armistice fut signée entre ces deux pays qui entretiennent depuis des relations conformes à deux pays qui n'ont pas encore enterré la hache de guerre en signant un traité de paix.
    Prenons donc acte de tout cela car c'est, je l'ai écrit plus haut la règle en matière de droit international.
    Mais donc dans ces mêmes règles de droit international ce qui s'applique aux uns s'applique également aux autres. Si quelqu'un me dément qu'il m'explique alors.
    Par conséquent, et en vertu de tout cela, cela veut dire que nous sommes nous, Français de France, encore officiellement en guerre contre l'Allemagne.
    En effet, les relations Franco-germaniques se sont soldées par un armistice en Mai 1940 (défaite de la France) et un autre armistice signé le 8 Mai 1845 mettant un point final aux actes de guerre c'est-à-dire à l'usage des armes.
    Or, depuis jamais je dis bien jamais nous n'avons signé de traité de Paix avec l'Allemagne.
    Comme l'on sait que seul un traité de Paix met fin au statut de pays en guerre, cela veut dire que la France et l'Allemagne sont toujours officiellement en guerre.
    la guerre de 14/18 avait été conclue par le Traité de Versailles signé en 1919 mais la guerre de 39/45 n'a donc jamais été terminée.
    Alors, évidemment, personne n'imagine aujourd'hui que les hostilités armées pourraient reprendre de plus belle entre nos deux pays, mais nous sommes tout de même en présence d'un mépris des règles du droit international.
    Qu'attend donc l'ONU pour nous obliger Français et Allemands à nous mettre en conformité en signant ce traité de Paix qui n'a, par son absence, en rien mis fin à notre état de guerre ?
    Cela est du ressort de l'ONU ! ! !
    Ce machin comme le décrivait si bien le Général De Gaulle.

  • les épreuves de patinage artistique sont plus agréables à regarder sans commentaire donc pas de regret mais des remerciements à la pagaille des transports...

  • Avec ces deux faux comiques aux commentaires, on est bien content cette fois du décalage horaire !!!