Jeux Paralympiques - Pyeongchang 2018 : Les Bleus s'offrent deux nouvelles médailles d'or pour terminer

Jeux Paralympiques - Pyeongchang 2018 : Les Bleus s'offrent deux nouvelles médailles d'or pour terminer©Media365
A lire aussi

Media365, publié le dimanche 18 mars 2018 à 09h20

L'équipe de France quitte les Jeux Paralympiques de Pyeongchang 2018 avec vingt médailles, dont sept en or. Dimanche, à quelques heures de la cérémonie de clôture, le relais en para ski de fond et Marie Bochet, reine de ces Jeux, sur le slalom, en apporté deux médailles d'or supplémentaires aux Bleus, Les Français terminent quatrième du classement des pays.

Final en apothéose pour l'équipe de France aux Jeux Paralympiques de Pyeongchang 2018. Les Bleus avaient déjà réussi des Jeux phénoménaux avant dimanche. Ils leur ont donné une autre dimension encore lors de cette ultime journée en ajoutant deux nouvelles médailles, en or de surcroît, à leur compteur déjà très chargé, pour terminer avec un total de vingt médailles (sept en or) presque inimaginable avant le début de la compétition. Ce qui permet à la France de se classer au quatrième rang des nations derrière les Etats-Unis, la Russie et le Canada. A quelques heures de la cérémonie de clôture, l'équipe de relais en ski de fond - composée de Benjamin Daviet, Anthony Chalençon, Simon Valverde, Thomas Clarion et Antoine Bollet - avait lancé ce dernier jour de la plus belle des façons en remportant le 4x2,5 km devant la Norvège.



Quatrième médaille d'or pour Bochet, qui refait le coup de Sotchi

Mais le plus beau était à venir, avec un nouveau triomphe pour Marie Bochet. Uniquement passée à côté du super-combiné, la porte-drapeau française a décroché son quatrième titre de ces JO d'hiver en écrasant le slalom comme elle avait déjà dominé toutes ses concurrentes sur le géant, la descente et le Super G auparavant. La huitième médaille d'or en carrière pour la reine de ces Jeux, qui avait déjà fait un malheur à Sotchi il y a quatre ans (quatre médailles d'or déjà). A noter que dans la foulée de ce dimanche ponctué en boulet de canon par cette équipe de France qui a pulvérisé en Corée du Sud son score réussi en Russie (douze médailles, cinq en or), Bochet a annoncé qu'elle laisserait à l'un des autres héros du jour le fondeur Benjamin Daviet le privilège de porter le drapeau tricolore lors de la cérémonie de clôture. Un très beau geste, à l'image de ces Jeux fabuleux pour les Bleus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.