Jean Castex Premier ministre, le monde du sport s'en réjouit

Jean Castex Premier ministre, le monde du sport s'en réjouit©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le vendredi 03 juillet 2020 à 16h44

Nouveau Premier ministre d'Emmanuel Macron, Jean Castex, qui était délégué interministériel aux Jeux Olympiques et Paralympiques et patron de l'Agence nationale du sport, a fait l'unanimité dans le monde du sport.



"Cette nomination est une excellente nouvelle pour nous." Dennis Masseglia n'a pas caché sa satisfaction après l'annonce vendredi de la nomination de Jean Castex, qui remplace Edouard Philippe au poste de Premier ministre. "On peut espérer que l'objectif affiché par le président de la République de faire de la France une nation sportive puisse être atteint", a poursuivi le patron du CNOSF (Comité national olympique et sportif français), interviewé par RMC Sport.

"Toujours à la recherche de l'intérêt général"

Car s'il avait été chargé début avril par son prédécesseur à Matignon d'organiser le déconfinement, Castex, maire LR de Prades (Pyrénées-Orientales), avait ensuite retrouvé sa fonction de délégué interministériel aux Jeux Olympiques et Paralympiques et aux grands événements sportifs, ainsi que la présidence de l'Agence nationale du sport. Pour Masseglia, l'homme politique de 55 ans, natif du Gers et qui a notamment travaillé avec Nicolas Sarkozy et Xavier Bertrand, "est toujours à la recherche de l'intérêt général. Cela passe parfois par des décisions qui ne plaisent pas à tous mais comme il sait très bien les expliquer, à la fin il obtient un consensus. Il n'est absolument pas partisan, d'aucune manière. De par sa capacité d'écoute et son respect vis-à-vis de ses interlocuteurs, il sait fédérer et mobiliser les gens autour de lui."


Il a rapidement fait l'unanimité

En avril 2019, lors de sa nomination à la tête de l'Agence nationale du sport, celui qui a rapidement fait l'unanimité au sein du monde sportif avait détaillé son projet, et martelé que "les Jeux ne s'opposent pas au sport pour tous : ils le stimulent, l'encouragent, le fédèrent. Ils visent, par leur impact formidable, à accroître le nombre de pratiquants, à amplifier le rôle et la place du sport dans notre société et dans nos politiques publiques, à diffuser les valeurs du sport dans notre pays qui en a bien besoin, et qui sont, vous le savez, celles de la solidarité, de la santé, de l'épanouissement, de l'inclusion et de la fraternité."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.