Hockey sur glace - NHL : Le trophée de la Stanley Cup n'ira pas en Russie et en Biélorussie cet été

Hockey sur glace - NHL : Le trophée de la Stanley Cup n'ira pas en Russie et en Biélorussie cet été©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365 : publié le jeudi 16 juin 2022 à 14h40

Ce mercredi, Bill Daly, commissaire adjoint de la ligue nord-américaine de hockey sur glace (NHL), a indiqué que le trophée de la Stanley Cup n'ira pas en Russie et en Biélorussie cet été.



La NHL a pris sa décision. En effet, cet été, le trophée de la Stanley Cup n'ira pas en Russie et en Biélorussie, en raison de l'invasion de l'Ukraine. Actuellement, la finale oppose les franchises de l'Avalanche du Colorado, qui s'est imposée, après prolongation (4-3), lors du match 1 disputé dans la nuit de mercredi à jeudi, contre le Lightning de Tampa Bay, double tenant du titre. En amont, soit ce mercredi, du côté de Denver, Bill Daly, qui n'est autre que le commissaire adjoint de la ligue nord-américaine de hockey sur glace (NHL), a donc annoncé que ce prestigieux trophée ne voyagera pas dans l'un de ces deux pays précédemment cités, d'ici les prochains mois. Les joueurs des deux pays évoluant dans ces deux franchises devront donc patienter encore pour cela, jusqu'à une éventuelle prochaine fin du conflit.

Cinq Russes sont en finale

A l'avenir, rien ne sera donc écarté, concernant ce trophée. La tradition veut que chaque joueur de l'équipe qui remporte ce trophée le garde pendant une journée. A ce sujet, dans des propos rapportés par l'AFP, Daly a ainsi notamment déclaré :  "En ce qui concerne cet été, la Coupe n'ira pas en Russie ou en Biélorussie. Cela peut se produire comme nous l'avons fait avec la pandémie, mais cela n'arrivera pas cet été." A Tampa Bay, on compte pas moins de trois joueurs russes, à savoir l'attaquant vedette Nikita Kucherov, le gardien Andrei Vasilevskiy, MVP des play-offs 2021, et le défenseur Mikhail Sergachev. En face, du côté de Colorado, le contingent russe est composé de deux éléments : l'ailier droit Valeri Nichushkin et l'ailier gauche Mikhail Maltsev, pas encore aligné en play-offs. La guerre en Ukraine ne remettra pas en cause la possibilité de recruter des Russes et des Biélorusses, lors de la prochaine draft, selon Gary Bettman, le commissaire de la NHL.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.