Hockey - NHL : Le calvaire de Montréal a pris fin

Hockey - NHL : Le calvaire de Montréal a pris fin©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 18 février 2022 à 17h40

Minés par le départ en décembre de leur directeur général Marc Bergevin, qui officiait depuis dix ans, et par l'inactivité totale de leur gardien star Carey Price, les Canadiens de Montréal sont en crise totale cette saison et tombent de très haut.



Bien rares sont les fans des Canadiens qui comptaient sur le match face à Saint Louis, quatrième de la conférence Ouest, pour stopper la terrible série de dix défaites d'affilée. Pourtant, Montréal a bien retrouvé le goût de la victoire dans la nuit de jeudi à vendredi, dans son Centre Bell, en prolongation (3-2) et après avoir égalisé à 2-2 à dix secondes de la fin du temps réglementaire. Dix revers d'affilée, la franchise québécoise historique n'avait plus connu ça depuis... 1926 ! L'ailier Josh Anderson se contente de petits bonheurs simples retrouvés : "Ça fait du bien de rentrer dans le vestiaire et d'entendre de la musique." Les vice-champions, battus la saison dernière par Tampa Bay (quatre matchs à un) lors d'une finale qu'ils n'avaient plus retrouvée depuis leur dernier sacre de 1993, enregistrent aussi la première victoire pour leur nouvel entraîneur.

Martin St-Louis a été nommé la semaine dernière en remplacement de Dominique Ducharme. Après quatre défaites, le voilà donc qui glane son premier succès, ce qui ne sera évidemment pas suffisant pour ramener les Canadiens en playoffs. Avec seulement sept victoires (pire bilan de NHL) et quatorze points de retard sur les Devils, quatorzièmes, à 33 matchs de la fin, il faudrait déjà un sacré redressement pour éviter de terminer à la dernière place. Le nouveau coach est pour le moins soulagé : "Je suis très fier et content, mon père l'est encore plus que moi car il était bien stressé que je n'aie toujours pas gagné. Je lui ai dit que ça allait arriver, qu'il ne fallait pas s'inquiéter. C'était une grosse semaine pour moi, il y a dix jours j'emmenais mes enfants à l'entraînement et là j'en suis à quatre matchs de NHL."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.