Haltérophilie : Oleksiy Torokhtiy déchu de son titre olympique et suspendu deux ans pour dopage

Haltérophilie : Oleksiy Torokhtiy déchu de son titre olympique et suspendu deux ans pour dopage©Media365
A lire aussi

Guillaume Issner, publié le vendredi 20 décembre 2019 à 14h57

Médaillé d'or aux JO 2012 de Londres, l'Ukrainien Oleksiy Torokhtiy, a été déchu de son titre olympique. L'haltérophile est également suspendu deux ans pour dopage.

Suspendu provisoirement en décembre 2018 après des soupçons de dopage, l'haltérophile Oleksiy Torokhtiy a écopé ce jeudi d'une sanction ferme par le Comité International Olympique (CIO). L'Ukrainien a été déchu de son titre olympique acquis aux JO de Londres en 2012 et s'est vu infliger une  suspension de deux ans. Prélevés lors des JO de Londres, ses échantillons d'urine ont été réexaminés et ont permis de confirmer un contrôle positif de l'athlète à la testostérone. Ainsi, ses résultats enregistrés entre le 4 août 2012 et le 3 août 2015 ont été annulés.

Le titre olympique réattribué

Son titre olympique acquis dans la catégorie 105 kg devrait revenir à l'Iranien Navab Nasirshelal, médaillé d'argent. Le Polonais Bartlomiej Bonk passerait, lui, du bronze à l'argent. Quatrième de l'épreuve, l'Ouzbek Ruslan Nurudinov a également été contrôlé positif à la testostérone et est sous le coup d'une sanction. C'est donc son compatriote Ivan Efremov, cinquième, qui récupèrerait la médaille de bronze. Oleksiy Torokhtiy est le cinquième haltérophile sacré champion olympique à Londres à être contrôlé positif à des produits dopants.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.