Golf : Victor Dubuisson prend sa retraite, à 33 ans

Golf : Victor Dubuisson prend sa retraite, à 33 ans ©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le mardi 05 décembre 2023 à 17h10

Dans une interview accordée à L'Equipe, le golfeur français Victor Dubuisson annonce qu'il prend sa retraite, à seulement 33 ans, après avoir remporté deux tournois EPGA et une Ryder Cup, et atteint la 15eme place mondiale.


Victor Dubuisson range ses clubs ! Alors qu'il n'a passé le cut que dans deux des huit tournois auxquels il a participé cette année, le Cannois a décidé de stopper sa carrière professionnelle, à seulement 33 ans. Il l'a annoncé ce mardi après-midi dans une interview accordée à L'Equipe. Une décision qui peut surprendre, d'autant qu'il venait de recevoir une invitation pour jouer les qualifications du LIV, le nouveau circuit richement doté et financé par l'Arabie saoudite. "C'était une belle opportunité, mais j'ai beaucoup réfléchi et ce n'est pas ce que je souhaite au fond de moi. Je sais que ça peut choquer mais je ne suis pas une personne d'argent", affirme le golfeur. Victor Dubuisson n'a plus envie, c'est pour cette raison qu'il préfère arrêter. "Ça fait quelques années que je réfléchis au fait que j'ai décroché depuis quelque temps de ma vie de golfeur pro. J'avais de plus en plus de mal à supporter la vie sur le Tour. C'est formidable, mais la solitude était devenue extrêmement pesante. En tout cas pour moi. J'ai l'impression d'avoir atteint mes limites et je sais que je peux trouver du plaisir ailleurs, j'en suis convaincu. Je tourne la page mais la vie continue", explique-t-il.

Deux Top 10 en Majeurs

Lancé sur le Tour européen dès l'âge de 15 ans (en 2005) puis champion d'Europe et n°1 mondial amateur en 2009, il a signé ses premières performances sur le Circuit européen trois ans plus tard (4eme du Chine Open) puis a remporté son premier tournoi en 2013 en Turquie. Ce Turkish Open aura d'ailleurs une place spéciale dans son cœur puisqu'il l'a également gagné en 2015. Il s'agit des deux tournois EPGA qu'il a gagnés au cours de sa carrière. Ses bons résultats lui ont permis de disputer douze Majeurs, où il a notamment terminé neuvième du British Open et septième de l'USPGA en 2014. Un peu plus tôt, lors du championnat du monde de Match Play dans l'Arizona, il avait hérité du surnom de "Cactus Kid" après avoir réussi à brillamment sortir une balle qui était allée se loger dans les cactus. Une année décidément faste pour le Cannois, sélectionné pour la Ryder Cup à Gleneagles en Ecosse, où il remporte deux points et demi sur trois possibles et contribue à la victoire de l'Europe. Victor Dubuisson atteint également sa meilleure place au classement mondial : 15eme.

Une fin de carrière faite de forfaits et abandons

Mais 2014 aura été son apogée, car après, les choses seront plus compliquées pour le golfeur français. Même s'il s'impose de nouveau en Turquie, l'année 2015 est marquée par des mauvais résultats et des forfaits. Il baisse dans la hiérarchie et s'éloigne même des greens pendant toute la saison 2018 pour soigner son tympan. Ces dernières années, Victor Dubuisson, touché au dos, a multiplié les forfaits ou les abandons en cours de tournoi. Cette année, il a ainsi disputé huit tournois entre janvier et septembre, pour deux cuts passés (69eme au Ras Al Khaimah Championship et du Czech Masters) et trois abandons. En 2022, le bilan n'était pas plus reluisant : 17 tournois dont 8 abandons et 5 cuts passés. Le désormais ex-golfeur professionnel souhaite maintenant se lancer dans le coaching, mais pas auprès de joueurs de haut niveau. "J'ai passé 15 ans seul sur le Tour à être recroquevillé sur moi-même. Le contact avec les gens me manquait, passer des bons moments, etc. Donc c'est plutôt juste des rapports humains simples autour du golf que je souhaite avoir." C'est donc un sacré coach que vont avoir les habitués du golf Old Course de Cannes Mandelieu !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.