Golf : Un Québécois meurt noyé pour des balles

Golf : Un Québécois meurt noyé pour des balles©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le mardi 28 juillet 2020 à 21h59

Le Québécois Michel-Guy Béland est mort dans la nuit de dimanche à lundi, en allant récupérer des balles de golf dans le lac d'un parcours près de Montréal. C'était une habitude pour cet homme de 65 ans.



C'est un événement bien inattendu et ô combien tragique qui a eu lieu dans un club de golf du Québec (à Sainte-Julie, en proche banlieue de Montréal) : un homme de 65 ans, qui avait pour habitude de plonger - illégalement - dans les lacs du parcours afin de récupérer les balles perdues, a été retrouvé noyé lundi matin. Il s'était rendu sur les lieux avec son équipement de plongée la nuit précédente. C'est sa femme qui, s'inquiétant de ne pas le voir revenir, a signalé son absence en contactant la police, qui relate les faits (pour l'agence QMI) : "Nous avons reçu l'appel à 8 h 50. Nous sommes allés au golf et avons retrouvé son véhicule dans le stationnement. Nous avons localisé l'homme dans l'étang, inanimé, à 10 h 05."

La police : "Ce n'était pas la première fois"

Ce n'était donc "pas la première fois qu'il allait récupérer des balles de golf à ce club", précisent encore les autorités. Le club, de son côté, a publié un communiqué laconique : "Nous avons le regret de vous informer qu'un événement malheureux est survenu sur la propriété du club au cours des dernières heures. Un plongeur, non autorisé, est venu récupérer des balles dans l'eau du lac du 16eme trou du parcours Rouville dimanche soir et s'y est noyé." Michel-Guy Béland était connu pour militer en faveur de la défense d'un autre golf voisin, plus éloigné à l'est de Montréal, comme le rapporte L'Oeil Régional. Il s'opposait au projet de vente d'une partie du parcours pour y construire une maison de retraite, ce qui permettrait de rembourser la dette du club de golf.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.