Golf - Ryder Cup : Pour le moment, pas de report en vue

Golf - Ryder Cup : Pour le moment, pas de report en vue©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mardi 23 juin 2020 à 16h45

Alors qu'un journal britannique assurait lundi que la Ryder Cup 2020 sera reportée à l'année prochaine, un porte-parole de la mythique compétition de golf a fait savoir que pour le moment, elle était toujours prévue pour septembre.



Depuis sa création en 1927, la Ryder Cup n'a été annulée ou reportée qu'à deux reprises : pendant la deuxième guerre mondiale (pas d'édition entre 1937 et 1947) et à cause des attentats du 11 septembre 2001 (la compétition avait été reportée à 2002). L'édition 2020, qui doit se dérouler fin septembre dans le Wisconsin aux Etats-Unis, résistera-t-elle à cet autre événement majeur qu'est la pandémie de coronavirus ? Pour le moment, les organisateurs se veulent rassurants. Alors que lundi, le journal anglais The Guardian assurait que l'annonce du report de la Ryder Cup 2020 à 2021 serait faite la semaine prochaine, un porte-parole a fait savoir mardi que le report n'était pas (encore ?) à l'ordre du jour. « La Ryder Cup est toujours prévue du 22 au 27 septembre à Whistling Straits à Kohler, dans le Wisconsin. L'association américaine des joueurs de golf continue de suivre de près les directives des autorités de santé publique fédérales, étatiques et locales. La sécurité et le bien-être de tous sont notre priorité absolue », a déclaré un porte-parole à une radio de Milwaukee, la ville la plus peuplée du Wisconsin, un Etat qui a déploré 745 décès dus au coronavirus (un seul ce lundi).

Les joueurs ne veulent pas de huis clos 

Alors que le circuit américain de golf (PGA) a repris il y a deux semaines, à huis clos, la question est de savoir si les spectateurs seront autorisés autour des greens de la Ryder Cup, l'ambiance mise par les fans américains et européens faisant tout le sel de l'épreuve (les spectateurs présents au Golf National de St-Quentin-en Yvelines il y a deux ans peuvent en témoigner). Le capitaine de l'équipe américaine Steve Stricker et celui de l'équipe européenne Padraig Harrington ont déjà fait savoir qu'ils ne voulaient pas d'une Ryder Cup à huis clos. A trois mois du début de l'épreuve, le suspense reste de mise.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.