Golf - PGA : Perez ne passe toujours pas le cut, Watney positif au covid-19

Golf - PGA : Perez ne passe toujours pas le cut, Watney positif au covid-19©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 20 juin 2020 à 17h00

Seul Français en lice dans le tournoi PGA de la semaine, Victor Perez n'est pas parvenu à passer le cut. Il quitte donc le tournoi, tout comme Nick Watney, dont le test au covid-19 s'est avéré positif.



Les semaines se suivent et se ressemblent pour Victor Perez. Comme la semaine passée au Texas, pour le Charles Schwab Challenge, qui marquait la reprise (à huis clos) du circuit PGA après près de trois mois de pause forcée, le Français, 41eme mondial, n'a pas réussi à passer le cut du RBC Heritage, qui se déroule cette semaine en Caroline du Sud. Dans les profondeurs du classement jeudi après avoir rendu une carte de 76 (cinq coups au-dessus du par), il a fait un peu mieux vendredi (71) mais n'est pas parvenu à remonter au classement, finissant avec la sixième pire carte. C'est l'Américain Webb Simpson, avec douze coups en-dessous du par, qui occupait la tête du tournoi après deux tours. Victor Perez devrait disputer encore trois tournois PGA d'ici la fin juillet avant le PGA Championship, du 6 au 9 août à San Francisco, qui sera le premier tournoi du Grand Chelem de sa carrière.

McIlroy : "Il était plutôt logique que quelqu'un l'attrape à un moment donné."

Ce tournoi RBC Heritage a également été marqué par le premier test positif au covd-19 d'un golfeur depuis la reprise de la saison. L'Américain Nick Watney (39 ans, 234eme mondial), qui avait rendu une carte de 74 jeudi, a dû quitter le tournoi et se mettre en quarantaine. Le n°1 mondial et 40eme du tournoi, Rory McIlroy, a évoqué son cas : « Nick m'a envoyé un texto parce que nous avons discuté avant que j'aille jouer. Nous respections les distances de sécurité sanitaire. Il m'a dit : « J'espère que je n'ai pas été trop proche de toi ». Il se sent mal d'avoir été sur le terrain de golf aujourd'hui. Je lui ai dit que ce n'était pas grave, qu'il ne pouvait pas savoir. Si j'avais été lui, j'aurais aussi été là. Je lui ai dit qu'il devait se concentrer sur le fait d'aller mieux et de retrouver la santé. Mais c'est triste pour lui, c'est sûr. Quand on contracte ce virus, il est important de savoir avec qui on a été en contact et qui on a pu exposer. Nous sommes toujours au milieu d'une pandémie. Ce n'est pas terminé. Nous devons rester vigilants, garder nos distances, porter des masques et continuer à nous laver les mains. J'ai lu aujourd'hui un article disant qu'à la fin de l'année, le coronavirus aura tué 200 000 personnes aux Etats-Unis. Je ne pense pas que quelqu'un ici s'imaginait qu'aucun ne nous ne l'attraperait. Il était plutôt logique que quelqu'un l'attrape à un moment donné. Et c'est tombé sur Nick. Il est confiné, il fait ce qu'il a à faire. C'est dommage, mais le spectacle continue. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.