Golf : Le SMS déjà déterminé de Woods

Golf : Le SMS déjà déterminé de Woods©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le vendredi 26 février 2021 à 19h49

Tiger Woods aurait déjà une idée fixe en tête : sa vie de golfeur ne peut pas s'achever sur l'accident de la route, aussi grave soit-il, qu'il a subi mardi. Beaucoup y croient encore avec lui, en demandant peut-être un peu trop cette fois...



D'après le New York Post, Tiger Woods, de son lit d'hôpital, aurait envoyé un texto à un ami lui disant : "Ça ne peut pas s'arrêter comme ça." Cette même source, restée anonyme, précise : "Il ne veut pas que sa carrière s'arrête là-dessus. S'il y a un moyen de rejouer, il le trouvera. Bien sûr, il est très déçu car il voulait rejouer le plus vite possible cette saison, mais ce ne sera donc pas le cas." Avant son grave accident de voiture mardi, en Californie, le "Tigre" espérait encore pouvoir prendre part au Masters en avril, alors qu'il venait de subir sa cinquième opération au dos. Le joueur de 45 ans serait donc déjà tourné vers la suite, lui qui vient de frôler la mort comme le rappelait le premier policier arrivé sur place : "La nature de son véhicule et sa ceinture de sécurité lui ont probablement sauvé la vie."

"Cet accident est un revers énorme, continue l'ami de Tiger Woods. Mais il a déjà surmonté ce genre d'obstacles, et il réussira encore." Alors qu'un WGC (équivalent des Masters 1000 en tennis) a lieu cette semaine, tous les plus grands joueurs prennent évidemment la parole sur le sujet, à l'image de Bryson DeChambeau : "Il a toujours réussi à s'en sortir pour revenir à son meilleur niveau, c'est l'homme le plus incroyable que j'ai rencontré dans ma vie et je suis absolument certain qu'il reviendra à nouveau." Seul Rory McIlroy a cherché à tempérer un peu : "Ce n'est pas Superman, mais un être humain. Le golf n'est pas du tout à l'ordre du jour, on a déjà beaucoup de chance qu'il soit encore parmi nous." Pour rappel, Tiger Woods a été opéré de graves blessures à la jambe droite (tibia et cheville).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.