Golf - La Quinta : Barjon, leader samedi sur le PGA Tour, a terminé dans le top 10

Golf - La Quinta : Barjon, leader samedi sur le PGA Tour, a terminé dans le top 10©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 24 janvier 2022 à 17h49

Si le tournoi de La Quinta a été remporté par Hudson Swafford et que le Français Paul Barjon n'a finalement pas pu y croire, ce dernier a marqué son territoire au sein du circuit américain, le meilleur du monde. Une grande rareté pour le golf tricolore.



Paul Barjon n'a pas réussi à aller décrocher une première victoire française sur le PGA Tour (le circuit américain), ce qui aurait été particulièrement historique. Mais le joueur âgé de 29 ans, en menant le tournoi du week-end à La Quinta (Californie), à l'issue du troisième tour, a largement fait vibrer tous les amateurs de golf dans l'Hexagone. Samedi soir, il se montrait forcément plein d'enthousiasme : "C'était une super journée, avec pas mal de birdies et vraiment des bons coups. C'est très satisfaisant, en trouvant les mêmes zones sur les greens comme aux départs. On va garder le même plan de jeu et le même partenaire, c'est un bon groupe et on va essayer de continuer sur notre lancée, en espérant avoir une chance de gagner sur les neuf derniers trous."

Il a dominé le circuit canadien en 2019

Résultat, Barjon a donc raté son dimanche sous la pression, en validant une carte de 73 (+2 au-dessus du par) qui l'a fait terminer à la dixième place avec un total à -17 (à six coups du vainqueur Hudson Swafford), après trois premiers jours remarquables à 66, 67 et 65. Une fois passée la relative déception, c'est évidemment une belle satisfaction pour Barjon, qui réussit le meilleur résultat de sa carrière.


Son parcours est atypique : né à Bordeaux, il est parti en Nouvelle-Calédonie à l'âge de deux ans, avant de revenir en France métropolitaine à l'adolescence puis de repartir assez vite aux Etats-Unis. Suivant son cursus universitaire puis amateur de l'autre côté de l'Atlantique, il a dominé le circuit canadien en 2019 puis terminé dans le top 15 du Korn Ferry Tour (la deuxième division américaine) en 2020, ce qui lui permet désormais de figurer parmi le grand PGA Tour.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.