Giro : Le Giro sans Geraint Thomas

Giro : Le Giro sans Geraint Thomas©Media365
A lire aussi

Gabriel Vanhoutte, publié le mercredi 06 février 2019 à 15h49

Geraint Thomas, dernier lauréat du Tour de France, a annoncé à la BBC qu'il ne prendrait pas le départ du Giro. Comme son coéquipier de la Sky Christopher Froome, le Gallois se réservera pour la Grande Boucle.

Après de longues hésitations, Geraint Thomas a finalement décidé de ne pas prendre le départ du Tour d'Italie le 11 mai prochain. Et pour cause, le Gallois préfère se réserver pour un autre Grand Tour : le Tour de France, dont il est le tenant du titre, et qui débutera le 6 juillet. A propos du Giro, le coureur de la Sky a déclaré chez nos confrères de la BBC : « C'était tentant de participer, mais je ne veux pas compromettre mes chances pour le Tour. En tant que champion en titre, j'ai le sentiment de devoir revenir et en meilleure forme possible. »

Avant d'ajouter que le Giro est « une histoire inachevée » pour lui qui avait chuté lors de sa dernière participation en 2017. Geraint Thomas espère pouvoir retourner sur le Giro « l'année prochaine éventuellement ou celle d'après », expliquant à nouveau que « cette année est dédiée au Tour de France. »

Un duel Froome-Thomas sur un pied d'égalité

Un choix du Gallois aussi lié à celui de son coéquipier Christopher Froome, qui a lui aussi choisi de faire l'impasse sur le Giro cette année, afin d'arriver le plus frais possible sur le Tour de France. Car si Geraint Thomas ne s'était pas aligné sur la ligne de départ du dernier Tour d'Italie, Froome l'avait fait. Et le natif de Nairobi l'avait emporté, peut-être au prix de sa forme physique pour le Tour de France, qui avait vu son coéquipier l'emporter sur les Champs-Elysées. Froome avait d'ailleurs conseillé au Gallois de prendre la route du Giro, dont « le tracé était taillé pour lui », mais Thomas a décliné cette invitation.

Stratégie similaire donc pour les deux coureurs de la Sky, qui vont prendre le départ de Bruxelles sur un pied d'égalité. L'occasion pour Froome de ré-affirmer son supériorité sur Thomas, du haut de ses quatre Tours déjà remportés, ou pour le Gallois de prouver qu'il peut faire mieux que Bradley Wiggins, vainqueur du Tour 2012 avant de céder la place à "Froomey". En attendant, l'absence des deux coureurs au Giro laissera le leadership dans l'équipe britannique dans les mains du jeune Colombien de 22 ans Egan Bernal, récemment adoubé par Froome qui voit en lui un possible maillot rose dès cette année.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.