Giro : Frapporti, un coureur italien, accuse le peloton de triche

Giro : Frapporti, un coureur italien, accuse le peloton de triche©Panoramic, Media365
A lire aussi

Joseph RUIZ, publié le jeudi 16 mai 2019 à 08h25

Marco Frapporti (Androni Giocattoli - Sidermec) a clairement accusé le peloton d'avoir bénéficié de l'aide de voiture et moto pour revenir sur l'échappée dont il faisait parti sur la 5eme étape du Giro, mercredi.

C'est le genre de déclaration qui va mettre l'organisation du Giro dans l'embarras. Marco Frapporti, le coureur italien de l'équipe Androni Giocattoli - Sidermec, a déclaré qu'un épisode n'avait pas été clair sur la 5eme étape mercredi. Parti dans l'échappée avec Mirco Maestri (Bardiani - CSF) et Damiano Cima (Nippo Vini Fantini Faizanè), l'Italien de 34 ans a accusé le peloton, lancé à leur poursuite, d'avoir bénéficié d'une aide motorisée pour revenir. L'étape a finalement été conclue par un sprint massif gagné par l'Allemand Pascal Ackermann (BORA-Hansgrohe).


Les accusations claires de Frapporti

"Nous avions eu 12 minutes d'avance, comment est-il possible que le peloton soit revenu sur nous..., s'est-il plaint auprès de TuttoBici. Certains m'ont clairement expliqué qu'une grosse voiture s'était mise en tête avec une moto de la RAI ! Ils allaient à 75 km/h sur le plat, c'est totalement impossible si vous n'êtes pas derrière un véhicule motorisé". Reste désormais à savoir si les déclarations de Marco Frapporti seront suivies d'une enquête de la part des organisateurs du Tour d'Italie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.