Geraint Thomas veut éviter " le désastre " avec Chris Froome

Geraint Thomas veut éviter " le désastre " avec Chris Froome©Panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 10 mars 2019 à 11h56

Alors que Geraint Thomas et Chris Froome seront les deux leaders de l'équipe Sky sur le prochain Tour de France, le tenant du titre a déclaré qu'il allait tout mettre en œuvre avec son coéquipier pour que ce Tour ne tourne pas au « désastre ».

C'est une tactique qui fonctionne assez rarement, mais l'équipe Sky a décidé qu'elle aurait deux leaders pour le classement général du dernier Tour de France : le tenant du titre Geraint Thomas et le quadruple vainqueur de l'épreuve Chris Froome (2013, 2015, 2016, 2017). Samedi en marge des Strade Bianche, course italienne remportée par Julian Alaphilippe et dont il a pris la onzième place, Geraint Thomas s'est confié sur cette tactique, et espère que cela ne tournera pas au « désastre » : « On va gérer ça comme on l'a fait l'année dernière, en étant ouverts et honnêtes l'un envers l'autre. L'objectif, c'est que l'un ou l'autre gagne. Si on commence à courir l'un contre l'autre et qu'un autre coureur gagne alors que l'un de nous aurait pu gagner, ce serait un désastre », explique le Gallois selon des propos relayés par Cyclingnews.

Thomas confirme qu'il ne fera pas le Giro

Par ailleurs, le Gallois de 32 ans a confirmé qu'il ne participerait pas au Tour d'Italie (du 11 mai au 2 juin), malgré les rumeurs venues notamment de son sponsor vélo Pinarello. « Après les Strade Bianche, je retourne à Ténérife pour un stage en altitude, puis je ferai le Tour du Pays Basque (8-13 avril), le Tour de Romandie (30 avril-5 mai) et le Tour de Suisse (15-23 juin), un enchaînement classique avant le Tour de France. Je ne ferai pas le Giro. J'aime rouler en Italie et j'ai pensé y revenir, mais ce n'était pas possible. Je veux être à 100% pour défendre mon titre sur le Tour. Peut-être que si j'avais terminé deuxième ou troisième du Tour l'an passé, je serais venu sur le Giro, mais je veux être à 100%. » Rendez-vous le 6 juillet pour le départ à Bruxelles !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.