Furiani, OM, Revelli : Les 5 mai qui ont marqué l'histoire du sport

Furiani, OM, Revelli : Les 5 mai qui ont marqué l'histoire du sport©Media365
A lire aussi

Dimitri Ferrero, publié le mardi 05 mai 2020 à 12h39

Le monde du sport étant en pause forcée pour cause de pandémie de coronavirus, la rédaction vous propose de revivre les grands événements de l'histoire du sport date par date. Aujourd'hui, c'est le 5 mai qui est à l'honneur.


Événements :

1992 : Le drame de Furiani

Lors la demi-finale de la Coupe de France de football 1991-1992 opposant le SC Bastia à l'Olympique de Marseille, une tribune s'effondre avant le coup d'envoi en causant la mort de 18 personnes et blessant 2 357 spectateurs. Il s'agit à ce jour de la plus grosse catastrophe du football français.

2010 : 17 ans plus tard, le titre revient à Marseille

Suite à sa victoire 3 buts à 1 sur le Stade Rennais, l'Olympique de Marseille remporte son neuvième titre de champion de France. Il s'agit du premier titre de champion de l'équipe phocéenne depuis 1992. Après sa victoire en Coupe de la Ligue quelques semaines plus tôt, l'OM réalise donc le doublé cette année-là avec sa victoire en championnat.

Naissance

Hervé Revelli (football) né en 1946

Formé à l'AS Saint-Étienne, Hervé Revelli remporte avec les Verts sept titres de champion de France et quatre Coupes de France. Finaliste de la Coupe des clubs champions européens en 1976, il est le meilleur buteur de toute l'histoire de l'ASSE avec cent soixante-quinze buts inscrits en championnat. Il compte trente sélections en équipe de France de 1966 à 1975, pour quinze buts marqués mais ne dispute aucune compétition internationale avec les « Bleus ».

Décès :

Gino Bartali (cyclisme) décédé en 2000

Excellent grimpeur, mais aussi capable de s'imposer au sprint, il remporte notamment trois Tours d'Italie, en 1936, 1937 et 1946, ainsi que deux Tours de France à dix ans d'intervalle (1938 et 1948). Il fait partie des rares coureurs de l'histoire à avoir terminé plus de 10 fois sur un podium final de grand tour. Il s'est adjugé sept fois le titre de meilleur grimpeur dans le Tour d'Italie et deux fois sur le Tour de France. Il compte également quatre victoires sur Milan-San Remo et trois sur le Tour de Lombardie, ainsi que des succès au classement général de courses à étapes renommées comme le Tour du Pays basque ou le Tour de Suisse qu'il remporte à deux reprises. Sa carrière a été marquée par sa rivalité avec Fausto Coppi, qui fut comme lui surnommé le « campionissimo ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.